Quantcast
FLASH
[13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  |  [12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  |  #Gaza : l’enterrement d’Abu Ata, le chef du Jihad islamique éliminé par Israël ce matin, a lieu à midi. Après, les Israéliens s’attendent à une pluie de missiles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 septembre 2019

Les bras m’en tombent. Les hauts-fonctionnaires français sont tellement débiles et imbus d’eux-mêmes, que 80 ans de pratique de la Sécurité sociale ne leur suffisent pas pour mettre en place une gestion sérieuse. Leur j’men foutisme a laissé s’installer une escroquerie à côté de laquelle celle au CO2 est une galéjade.

110 millions d’inscrits, 84,2 millions en vie pour 67 millions en réalité. 3,1 millions de centenaires pour 21 000 selon l’INSEE. 450 milliards de dépenses et de 7 à 45 milliards de gâchis. La Sécurité sociale a été créée en 1945, et en 2019, le Premier ministre a chargé deux élus du peuple de mener une mission d’enquête sur la fraude sociale – autrement dit, les milliers de fonctionnaires en charge de cette importante administration sont infoutus de faire leur travail correctement.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Carole Grandjean, députée LREM et Nathalie Goulet, sénatrice UDI ont dévoilé, mardi 3 septembre, leurs premières propositions pour lutter contre ce qui a été pudiquement présenté comme « la fraude sociale » – en réalité une hémorragie inexcusable et d’une ampleur incompréhensible.

Le détail de la fraude, la nature de la problématique sont parfaitement bien expliqués dans l’article de mon confrère Jean-Victor Semeraro, sur Capital, et je ne vais pas vous refaire l’inventaire. Lisez-le cependant.

Ce que je veux, c’est me concentrer sur les points que le magazine économique ne développe pas.

Les questions qui dérangent

Pourquoi faut-il une mission du parlement pour trouver des solutions à la fraude dans une administration supposément gérée ? La Sécurité sociale n’a pas d’organe interne de contrôle ? Elle n’a a pas de direction ? Il n’y a pas une seule tête bien faite à la direction ? Personne n’a été foutu de régler leur problème interne – un trou béant d’une proportion à mettre en faillite n’importe quel organisme privé ?

Il y a clairement à la Sécurité sociale des gens qui ne font pas leur travail.

Et personne n’est sanctionné pour gaspiller l’argent des contribuables depuis tant d’années – des montants assez faramineux – alors que les Français tirent la langue ?

Que font les gestionnaires de cette administration ? Ils dorment toute la journée ? Ils sont payés et ils ne font pas leur travail. Pourquoi ? Que font-ils d’autre ?

L’ex-chef d’entreprise auteur de ces lignes vous dit ceci.

  • Si une fraude aussi facile et évidente à déceler que la différence entre le nombre réel de Français et le nombre de Français en vie selon la Sécu leur passe sous le nez,
  • S’ils ne savent pas s’occuper d’un écart de plus de 3 millions de personnes centenaires par rapport à la réalité de 21 000,
  • S’il leur faut du renfort extérieur venant de deux parlementaires dont l’expérience de la marche d’une entreprise est loin d’être démontrée,

Et bien c’est que d’autres fraudes encore plus importantes se cachent dans d’autres domaines que celui qui vient d’être détecté.

Et si les contrôleurs de cette administration ne voient pas une erreur de 17 millions de personnes, c’est qu’ils ne voient pas non plus les gaspillages et la gabegie là où il n’y a pas de fraude. Et croyez-moi, la note doit être vraiment salée.

La fraude sociale, c’est l’arbre qui cache une forêt que vous ne verrez jamais : je vois mal qui va s’attaquer aux fonctionnaires – et aux syndicats qui trempent là-dedans jusqu’aux oreilles.

Conclusion

Voilà pourquoi un monopole est toujours une affaire malsaine qui coûte très cher aux consommateurs. Cette Sécurité sociale, ce n’est pas une bonne affaire pour les Français. C’est bon pour l’Etat, qui ainsi s’assure un meilleur contrôle sur la vie privée des gens (une des raisons pour lesquelles j’ai quitté la France), mais pas pour les consommateurs.

Si les Français avaient la liberté de s’assurer et de constituer leur pension où ils veulent, ils ne choisiraient peut-être pas tous l’Etat. Ils mettraient les assurances en concurrence, y compris celle offerte par la Sécurité sociale, et que le meilleur gagne. Pour gagner des parts de marché, des assureurs offriraient les meilleurs services possible pour le meilleur prix – comme Free dans le domaine de la téléphonie.

Quand France Télécom avait le monopole de la téléphonie mobile, ma facture n’était pas 20 euros par mois, mais 6000 francs de l’époque.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz