Publié par Christian Larnet le 8 septembre 2019

Une députée chrétienne fait l’objet d’une enquête de la police finlandaise pour un prétendu « crime haineux » après avoir partagé l’image d’un verset de la Bible sur Facebook, tout en se demandant pourquoi l’Eglise évangélique luthérienne nationale participait à des événements de « fierté LGBT ».

Päivi Räsänen, membre du Parlement pour les démocrates-chrétiens et ancien ministre finlandais de l’Intérieur, a critiqué l’Eglise évangélique luthérienne de Finlande (ECLF) sur les médias sociaux après sa participation à la semaine de la fierté gay à Helsinki en juin, a rapporté Fox New.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Comment le fondement des enseignements de l’Église, la Bible, s’accorde-t-il avec l’élévation du péché et de la honte comme motifs d’orgueil ? » Räsänen a écrit à côté d’une photo de la bible.

Le verset qualifie l’homosexualité de « péché », « honteuse » et « contre nature ». Péché et honteux sont des jugements de valeurs, mais contre-nature est un fait.

Ce poste apparemment inoffensif a incité la police finlandaise à ouvrir une enquête préliminaire sur Räsänen, accusée d’incitation contre les minorités sexuelles et sexuelles.

L’enquête préliminaire n’est pas encore terminée. La police fournira plus de détails une fois l’enquête terminée ou présentée à un procureur pour examen des accusations », a déclaré au Helsinki Times l’agent du Service de police d’Helsinki qui supervise l’enquête.

En réponse aux levées de boucliers demandant sa tête, Räsänen a dit qu’elle critiquait la direction de l’église, et non les homosexuels, et que si l’enquête allait plus loin, cela aurait un « effet dissuasif » sur la société.

Il semble que de nombreux chrétiens de mon pays se cachent maintenant dans le placard, maintenant que la communauté LGBT s’est manifestée auprès du public », a-t-elle dit, en analogie avec l’expression « sortir du placard » qui veut dire, pour un homosexuel, d’avouer publiquement son homosexualité.

En août, Räsänen a écrit sur Twitter :

Je ne suis pas inquiète, car j’espère que cela ne sera pas transmis au procureur. Cependant, je m’inquiète de savoir si citer la Bible est considéré comme étant même « légèrement » illégal. J’espère que cela ne conduira pas à l’autocensure des chrétiens. Rom. 1:24-27. »

M. Räsänen rejoint deux autres politiciens finlandais – le social-démocrate Hussein Al-Taee et le parti finlandais Juha Mäenpäää – qui font actuellement l’objet d’une enquête pour incitation en raison de commentaires  » racistes « .

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz