Quantcast
FLASH
[22/09/2019] Élection israélienne. La liste arabe unie donne son mandat à Gantz pour faire tomber Netanyahu  |  Élection israélienne. Il est intéressant de noter que le President Rivlin a rappelé à la délégation de Gantz que @netanyahu n’a pas été inculpé  |  Élection israélienne. Gantz a rencontré les dirigeants des partis de gauche et ils ont clarifié leurs plans pour le prochain gouvernement : remplacer @netanyahu  |  Élection israélienne. La réunion de la liste arabe s’est terminée sans décision de recommander Gantz comme 1er ministre  |  Ministre hongrois des Affaires étrangères sur les quotas de redistribution des migrants décidée par Macron: « Nous les rejetons ! »  |  Un avion de combat non identifié a bombardé une base militaire appartenant à des terroristes chiites soutenus par l’Iran dans la région d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak. Aucune victime signalée  |  [21/09/2019] ISIS revendique l’explosion d’un bus qui a fait 19 morts en Irak  |  1er ministre australien: « L’une des nombreuses choses que Trump et moi avons en commun, c’est la passion du travail bien fait… Je le félicite la création d’emplois aux États-Unis  |  Militants pour le Climat et Black bloc, même combat, les deux groupes manifestent ensemble en ce moment à Paris  |  #GiletsJaunes: À 14 heures, 123 interpellations et 174 personnes verbalisées à Paris  |  L’Obs affirme que Michel Onfray « souscrit aux thèses d’Asselineau » – Onfray dénonce la fake news sur son site  |  Iran : augmentation du trafic d’organes  |  #Giletsjaunes, 106 interpellations à 13 h – ça rigole pas  |  #Giletsjaunes, le nouveau souffle ? 9 interpellations à Paris dans les manifestations  |  [20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 septembre 2019

Source : Rts

Pour la première fois, un double national condamné pour propagande terroriste s’est vu retirer la nationalité suisse. Il avait écopé de plusieurs années de prison pour avoir fait de la propagande et recruté des combattants en faveur d’une organisation terroriste islamiste.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) rappelle mercredi que la loi permet de retirer la nationalité suisse à un double national qui porte gravement atteinte aux intérêts ou à la réputation de la Suisse et, de ce fait, compromet la sécurité du pays.

Tel est le cas, par exemple, lorsqu’une personne a commis un crime grave dans le cadre d’activités terroristes ou d’extrémisme violent. De l’avis du SEM, ces conditions étaient en l’occurrence remplies. La décision du SEM n’est pas encore exécutoire. L’homme peut faire recours auprès du Tribunal administratif fédéral.

La personnes concernée est un jeune homme d’une trentaine d’années. Ce Tessinois d’origine turque a été condamné en 2018 à 2 ans et demi de prison, dont 6 mois restaient à purger, par le Tribunal pénal fédéral pour avoir fait de la propagande et recruté des personnes pour le compte de l’organisation Etat islamique. La peine de prison est terminée, mais les faits pour lesquels il a été condamnés valent aujourd’hui un retrait de nationalité à ce Tessinois.

Plusieurs autres procédures ouvertes

L’ouverture de nouvelles procédures est à l’étude, indique le SEM sans plus de précisions. Le service de renseignements de la Confédération compte actuellement 18 binationaux partis faire le djihad en Syrie ou en Irak

En juin, en réponse à une  motion de Jean-Luc Addor (UDC/VS), le Conseil fédéral avait affirmé qu’une « bonne dizaine de binationaux soupçonnés d’avoir participé, à l’étranger, à des crimes dans le cadre d’activités terroristes » avaient été identifiés. Une procédure pénale a été ouverte contre la majorité d’entre eux.

Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle législation en la matière en 1953, la Suisse n’avait jamais retiré la nationalité à un citoyen binational. Mais entre 1940 et 1952, 86 personnes se sont vu retirer leur passeport suisse pour des raisons sécuritaires. L’un des derniers cas remonte à 1945 et concerne un citoyen d’Obwald qui avait rejoint les rangs nazis en Allemagne.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz