Quantcast
Publié par Christian Larnet le 13 septembre 2019

Une exposition d’art intitulée « Le pulvérisateur de bananes » de Thomas Baumgärtel à Dellbrück et un tableau du président turc Recep Tayyip Erdogan penché avec son pantalon baissé, une banane sortant de son … bas du dos.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Baumgärtel a annoncé sur Facebook que le président turc Recep Tayyip Erdogan avait tenté d’empêcher que la photo ne soit exposée. Apparemment, le consulat général de Turquie a même essayé de faire pression sur la ville, qui soutient l’exposition, pour ne pas montrer le tableau peu flatteur du président turc, rapporte Bild.

La ville de Cologne a rejeté cette demande et a demandé à Baumgärtel de retirer les déclarations sur son site Web et sur sa page Facebook.

La France, en revanche, a cédé : les médias ne montreront pas le tableau.

Lors de son discours d’ouverture de l’exposition, Henriette Reker, la maire de Cologne pro-immigration victime d’une tentative d’assassinat en 2015 a dit :

En 2016, Baumgärtel a publié une photo de Recep Tayyip Erdogan dans les médias sociaux avec une banane dans les ‘Allerwertesten’.

Cette action n’a pas été sans controverse, mais j’aime les gens qui expriment leurs opinions avec force et cohérence et Baumgärtel est toujours resté fidèle à son iconographie. »

En 2010, L’Italie et l’Union européenne avaient cédé au chantage maffieux de Mouammar Kadhafi, qui avait exigé 5 milliards d’euros par an sans quoi il inonderait l’Italie d’un flux d’immigrants africains.

En 2017, Erdogan a demandé à Merkel que l’UE lui verse 3 milliards d’euros afin de bloquer les migrants.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz