Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 septembre 2019

Les époux Balkany viennent d’être condamnés pour fraude fiscale – pour avoir minimisé la valeur de leurs biens immobiliers.

François Hollande avait été soupçonné d’avoir lui aussi sous-estimé la valeur de ses biens immobiliers. Jean-Marie Le Guen a été épinglé par la Haute-Autorité pour avoir sous-évalué ses biens immobiliers de 700.000 euros. Thomas Thévenoud a fraudé le fisc pendant trois ans, et il n’a pas non plus payé son loyer. Et puis il y a bien entendu Cahuzac.

Mais Balkany dort en prison.

Hollande profite de sa retraite de riche – je ne devrais pas prononcer ce mot, il déteste les riches, Hollande…

Jérôme Cahuzac, pour des faits bien plus graves, n’a pas fait une seule journée de prison. Condamné à deux ans de prison ferme en appel, l’ex-ministre Jérôme Cahuzac est ressorti libre du tribunal.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Balkany, un innocent en prison

Patrick Balkany n’a pas été condamné en appel comme Cahuzac, mais en première instance. Il a fait appel de la décision, ce qui signifie en droit français, précise l’avocat Gilles-William Goldnadel, « qu’il est présumé innocent. Comme vous et moi »

Je rappellerai que l’appel de #Balkany fait que sa condamnation n’est pas définitive et qu’il est donc autant présumé innocent que vous , moi …ou Ferrand . Sauf qu’il est en prison .

https://twitter.com/GWGoldnadel/status/1172551890179170305?s=20

Deux poids deux mesures ? Laissez-moi rire !

Beaucoup s’étonnent de ce deux poids deux mesures. De cette criante apparente injustice et cette différence de traitement entre un élu socialiste et un élu de droite.

Je m’étonne de leur étonnement. Au point que je me demande même si ceux qui s’étonnent ont encore toute leur tête.

  • Nous vivons constamment plongés dans le bain du deux poids deux mesures.
  • Le deux poids deux mesures est le tissu avec lequel est fabriqué notre réalité politico-médiatique.
  • Il n’existe aucune autre réalité. Les cas de justice neutre, aveugle et équitable, lorsque la chose politique est en jeu, sont rares.
  • Les cas de justice partisane sont légion.
  • Il existe même un syndicat politique d’extrême gauche chez les magistrats, le syndicat de la Magistrature, et il ne devrait pas exister, il devrait être démantelé et interdit : son existence est en totale contradiction avec l’idée de justice.

Cessons de faire l’enfant, de s’étonner que l’eau mouille, que le gouvernement ne défend pas nos intérêts, que les médias ne sont pas honnêtes, et que la justice est une puissante arme de répression politique.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz