Quantcast
FLASH
[18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 septembre 2019

Source : Rt

Le président hongrois a organisé à Budapest un événement visant à exalter les valeurs «de la famille traditionnelle». Des responsables politiques et religieux étrangers ont fait le déplacement depuis les Amériques, l’Afrique ou l’Australie.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, a présidé le 5 septembre une réunion internationale visant à promouvoir «le modèle de la famille traditionnelle» devant un parterre de personnalités venues du Brésil, des Etats-Unis, d’Afrique et d’Europe de l’Est, rassemblés pour encourager la natalité au nom des «valeurs chrétiennes».

Si nous acceptons l’immigration comme une solution, alors nous contribuons au remplacement des populations

Le président serbe Aleksandar Vucic, le premier ministre tchèque Andrej Babis et l’ancien chef de l’exécutif australien Tony Abbott ont fait le déplacement pour ce «sommet démographique» à Budapest, tout comme des ministres en exercice bulgare, brésilien, letton, polonais, bangladais et cap-verdien, ainsi qu’un représentant du Congrès américain et des personnalités religieuses.

Le dirigeant souverainiste hongrois a notamment appelé à «inscrire dans la Constitution» les politiques «pro-famille» afin de contrecarrer l’effet de décisions de justice qui peuvent être, selon lui, «anti-famille». La Hongrie a progressivement mis en place, depuis 2010, une politique nataliste parmi les plus volontaristes des pays occidentaux. Une «condition du succès [de cette politique] est la résurgence du christianisme en Europe», a notamment estimé Viktor Orban, qui a poursuivi : «Si nous acceptons l’immigration comme une solution, alors nous contribuons au remplacement des populations.» Il a aussi qualifié «d’idiote» et de «contre-nature» l’idée d’avoir moins d’enfants pour sauver le climat sur terre. 

La veille, le gouvernement hongrois avait déjà organisé à Budapest une conférence «pour les communicants chrétiens», afin d’inciter les croyants à promouvoir leurs valeurs dans les médias. Un participant a conseillé aux journalistes conservateurs de «riposter contre le politiquement correct et l’orthodoxie libérale», tandis qu’un autre a expliqué comment Twitter pouvait être utilisé à cette fin.

Budapest juge ses mesures favorisant la natalité comme étant efficaces : depuis 2010, le taux de natalité est passé de 1,25 à 1,49, se rapprochant de la moyenne européenne, à 1,6. Certains spécialistes estiment toutefois que cette hausse est principalement liée à une sortie de la crise économique et rappellent que la Hongrie, pays de 9,7 millions d’habitants, est surtout confrontée au problème de l’émigration de ses citoyens.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz