Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 septembre 2019

Ca fait désordre, quand on veut convaincre les électeurs qu’on va protéger Israël contre ses ennemis. Le régime des Mollah a hacké le compte email du candidat de Blanc et Bleu Benny Gantz – y compris ses SMS avec sa maîtresse.

L’information a été révélée par The Gateway Pundit. En voici l’essentiel. Dreuz n’a pas été en mesure de vérifier de façon indépendante ces informations.

Selon les services de renseignements israéliens, des cyber-espions ont piraté l’ordinateur et le téléphone du général de corps d’armée (à la retraite) Benny Gantz en mars dernier.

Le smartphone de Gantz a mis « ses coordonnées personnelles et ses adresses entre des mains hostiles », avait révélé le site Security Affairs spécialisé dans la cyber-criminalité, en mars dernier.

« Le téléphone portable de Benny Gantz, le plus grand rival du Premier ministre Benjamin Netanyahou et président de l’alliance politique Kahol Lavan [Bleu et Blanc], a été piraté par les services secrets iraniens, a rapporté jeudi soir Channel 12 d’Israël.

Selon l’équipe de Gantz, les pirates visaient à nuire à sa campagne politique en divulguant les données volées quelques semaines à peine avant les élections israéliennes du mois d’avril dernier.

Or, selon plusieurs sources israéliennes, l’atteinte à la sécurité du téléphone portable de Benny Gantz est plus grave que ce qui avait été signalé initialement.

Le régime iranien a pu recueillir des données personnelles et des adresses sur le téléphone de Gantz.

Et, selon au moins trois sources en Israël, le régime iranien aurait des SMS de Gantz et de sa maîtresse.

Si c’est vrai, cette information aurait pu être utilisée par l’Iran pour faire chanter Gantz (maintenant que l’information est publique, sa vie de famille va peut-être en souffrir, mais l’Iran ne pourra plus le faire chanter).

Une source solide d’Israël a dit à The Gateway Pundit ce dimanche : « Oui, il a été piraté et ils ont téléchargé ses messages texte avec sa maîtresse ».

Benny Gantz, qui se présente contre l’actuel premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le montre dans un mouchoir de poche dans les derniers sondages, bien qu’il ait légèrement perdu du terrain.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz