Publié par Gaia - Dreuz le 16 septembre 2019

Source : Sputniknews

Participant à la commémoration de la passion d’al-Husayn ce vendredi 13 septembre, un homme a pris part à un rite chiite dont l’issue s’est avérée tragique: il s’est égorgé par accident avec son épée.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Un rite chiite consacré à la commémoration du martyre de l’imam Husseïn, l’un des petits-fils de Mahomet, et de ses compagnons lors de la bataille de Karbala (Irak), a viré au drame ce vendredi dans le nord de l’Inde.

Lors de ce rite, les participants procèdent à des manifestations de mortification et d’autoflagellation, exhibant notamment des lames et autres épées.

Voulant montrer son agilité à manier l’épée pendant la parade de Nâlandâ, un homme de 60 ans a fait un geste maladroit et s’est tué par accident avec sa lame.

Selon le portail Aajtak Today, il a été transporté aux urgences mais a succombé à sa blessure une fois arrivé à l’hôpital. Une autopsie sera toutefois réalisée.

Ce n’est pas le premier cas de mort cette année lors de ces rites chiites. Cette année, au moins 31 personnes ont été tuées à Karbala et une centaine d’autres ont été blessées.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz