Quantcast
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 septembre 2019

Un film de la BBC projeté dans les écoles publiques apprend aux enfants qu’il existe plus de 100 identités sexuelles.

La vidéo de BBC Teach, intitulée « Identité – Comprendre les identités sexuelles et de genre », présente des groupes d’enfants posant des questions aux enseignants sur le genre.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

A un moment de la vidéo, un garçon demande : « Quelles sont les différentes identités sexuelles ? »

Tu sais, il y a beaucoup d’identités sexuelles » répond Kate Daniels, enseignante en relations interpersonnelles et éducation sexuelle.

Nous savons que nous avons des identités masculines et féminines, mais en tout, il y en a plus de 100, sinon plus, maintenant.

Nous savons que certaines personnes peuvent avoir l’impression d’être de deux sexes différents, de sorte que les gens peuvent penser qu’ils sont bisexuels », ajoute-t-elle.

Et puis il y a des gens qui s’appellent homosexuels, qui sont comme : ‘Je ne veux pas vraiment être quelque chose en particulier. Je veux juste être moi.’

La vidéo a heureusement été ridiculisée dans certains médias qui ne sont pas devenus totalement dégénérés, y compris « Good Morning Britain » où Piers Morgan était d’accord avec l’actrice Joan Collins que le monde était « devenu fou ».

Comment peut-il y avoir 100 genres, c’est ridicule », a dit Joan Collins.

Le Royal College of General Practitioners, qui représente les médecins généralistes du Royaume-Uni, « ne » reconnaît « que » six identités sexuelles : Homme, femme, neutre, non binaire, genre fluide, sensible au genre, et homosexuel, a rapporté The Sun, ce qui est un beau signe de dégénérescence.

Une porte-parole de la BBC a défendu la vidéo dans une déclaration au Sun.

Plus de 50 experts et professionnels indépendants ont contribué à cette série de conférences, qui est destinée à être utilisée par les enseignants, dans l’espace sûr de la classe, pour susciter d’autres conversations avec leurs élèves sur les sujets abordés », a-t-elle déclaré.

Si plus de 50 experts considèrent qu’il existe plus de 100 sexes différents, je dois m’incliner.

Qui suis-je pour oser faire confiance à mes yeux et nier toute les théories du genre ?

Qui suis-je pour oser dire que l’on n’est pas du sexe qu’on choisit, mais du sexe de sa naissance, et qu’on a beau vouloir en changer, on ne peut le faire qu’en apparence.

Qui suis-je pour dire qu’enseigner ces idées perverses aux enfants est une dégénérescence de la morale, et une négation de la nature humaine ?

Un homme libre.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz