Quantcast
FLASH
[17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 septembre 2019

L’attaque contre les installations pétrolières saoudiennes est la plus destructrice portée à l’Arabie saoudite depuis le début de la guerre au Yémen il y a plus de quatre ans.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

5% de la production mondiale de pétrole vient de la zone bombardée. Les dégâts ont contribué à faire grimper les prix mondiaux du pétrole de 10 % lundi, soit la hausse la plus rapide en plus d’une décennie.

Le président Trump a déclaré lundi que l’Iran semble être responsable de l’attaque du week-end contre les installations pétrolières de l’Arabie saoudite.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a blâmé l’Iran pour les attaques de drones de samedi dernier, et il a rejeté la revendication des rebelles yéménites Houthi, soutenus, entraînés, organisés et financés par l’Iran, selon laquelle ils auraient attaqué les deux installations.

Lundi, Reuters a publié que selon ses sources confidentielles, les attaques impliquent des missiles de croisière et des drones, ce qui indique un degré de complexité et de sophistication plus élevé qu’on ne le pensait au départ, et supérieur aux capacités des Houtis.

Les fonctionnaires n’ont pas pour le moment fourni de preuves ni expliqué quels renseignements américains ils utilisaient pour les évaluations, car fournir ces preuves compliquerait la situation géopolitique et diplomatique, obligeant les Etats-Unis à réagir.

Car Trump a déclaré qu’il aimerait « éviter un conflit militaire avec Téhéran », et a souligné son intérêt pour la diplomatie. Il a également minimisé le choc de l’attaque sur le marché mondial du pétrole du fait que sous sa présidence, les Etats-Unis ne dépendent plus des monarchies islamiques pour s’approvisionner en pétrole.

De son côté, le Japon, qui a besoin du pétrole iranien, a déclaré ne pas être au courant que l’Iran soit impliqué dans l’attaque. Le ministre de la Défense.

Nous n’avons connaissance d’aucune information indiquant que c’est l’Iran », a déclaré le ministre de la Défense, Taro Kono, lors d’une conférence de presse.

Nous pensons que les Houthis ont mené l’attaque sur la base de leur déclaration revendiquant la responsabilité, a-t-il ajouté.

La France, de son côté, va envoyer des experts en Arabie saoudite pour aider à enquêter sur l’attaque, a déclaré ce mercredi matin le bureau du président Emmanuel Macron.

Macron a fermement condamné l’attaque, a déclaré le palais de l’Élysée, et a assuré le prince héritier Mohammed bin Salman que la France était attachée à la stabilité au Proche-Orient.

En réponse à une demande saoudienne, le président Macron a confirmé au prince héritier que la France enverrait des experts en Arabie saoudite pour participer à des enquêtes visant à révéler l’origine et les modalités des attentats », a déclaré l’Elysée.

Des experts français déjà suspects

La visite de la France n’est pas perçue comme aussi innocente et honnête qu’elle est présentée par Macron.

  • L’attaque, qui a stoppé la moitié de la production du royaume, pourrait nuire à la diplomatie française.
  • Pour cela, la France redoute un conflit entre les Etats-Unis et l’Iran qu’elle soutient, ont déclaré des diplomates à Reuters après que le principal envoyé de Macron eut eu des entretiens en Arabie saoudite, et les experts français pourraient « influencer » l’issue de l’enquête dans le sens qui leur convient.

Quoi qu’il en soit, l’Arabie saoudite a bel et bien échoué à détecter et prévenir cette attaque, renforçant encore l’idée qu’elle a besoin de l’assistance militaire israélienne pour se protéger contre les velléités guerrières de l’Iran.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz