Publié par Gaia - Dreuz le 23 septembre 2019

Source : La-croix

Professeur à l’université Herzlya en Israël, Dmitry Adamsky a présenté, vendredi 20 septembre au CERI Sciences-Po,son dernier ouvrage portant sur l’influence croissante, dans le pays, de l’institution orthodoxe, jusque dans le secteur des armes nucléaires.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dans l’ancien pays des tsars, on ne compte plus le nombre de photographies immortalisant les bénédictions, par des prêtres orthodoxes, de soldats, de navires de guerre, de bombardiers, de chars, de missiles balistiques ou autres armes atomiques. Ailleurs dans le monde, ces images continuent pourtant de défrayer la chronique et d’interroger : comment la puissante institution religieuse est-elle parvenue, ces dernières années, à étendre aussi stratégiquement son influence dans les rangs, étroitement surveillés, de la communauté militaire russe ?Lors d’une table ronde organisée vendredi 20 septembre au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences-Po pour présenter son dernier ouvrage (1),

Lire la suite sur La-croix

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz