Publié par Danièle Lopez le 26 septembre 2019

Le ministre des Comptes publics G. Darmanin doit nous dévoiler son budget établi pour 2021. Et il y a toujours des surprises avec les « plans budgets », on en a pris l’habitude.

Je ne suis pas du tout une économiste professionnelle. Je suis une femme, comme tant d’autres en France, qui gère le budget de son foyer, bon an mal an, pour parvenir à un équilibre plus ou moins satisfaisant mais sans surprise.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Et, comme toute personne sensée, j’écoute les prévisions budgétaires annoncées parce que je sais qu’elles impacteront – forcément – le nôtre de budget. Aussi me suis-je penchée sur les nouveautés que notre ministre des Comptes a laissé filtrer et qui m’apparaissent en contradiction avec le programme de leur marcheur en chef.

Oh ! Je ne prendrai qu’un exemple parmi tous les changements qui vont intervenir mais je le crois d’importance.

Ainsi, vous souvient-il qu’il avait promis d’alléger la fonction publique de 50.000 fonctionnaires pendant son mandat. De l’aveu même de Philippe Édouard, s’il atteint les 15.000 départs, on aura bon compte et encore… 

Néanmoins, il apparait que, pour le prochain Budget 2021, les deux ministères les plus touchés par cette « purge » seront la Santé et l’Ecologie… 

Bizarre, tout de même. La Santé pourra-t-elle souffrir ces coupes quand l’AME, maintenue par décision présidentielle, concerne des dizaines de milliers de migrants qui continuent de rentrer en France et devront être pris en charge par les personnels de santé ? Et puis, les infirmières, les services d’urgences, tous ce personnel médical débordé dans les hôpitaux qui n’a que la grève pour appeler à son secours avant que de ne plus pouvoir dispenser des soins corrects aux patients. Oui, c’est une décision bizarre.

Et puis encore… l’Écologie ?

Cette écologie, ce climat, cet environnement qu’on nous demande de  protéger ! Le climat, cheval de bataille de Macron qui a fustigé Donald Trump à l’annonce de son retrait de l’Accord de Paris sur le climat.

Et puis encore, oui, ce climat dont tout le monde parle tant surtout depuis l’avènement de la donzelle Greta, à grands renforts de déclarations fracassantes, hystériques – même ! On se demande bien comment cette dernière accueillera l’annonce d’une suppression de 1.769 postes dans ce ministère quand elle a déjà pointé du doigt le président français !

Restons dans ce domaine. Car il me semble que les décisions sont les plus contradictoires dans les prévisions du Budget 2021.

On nous a seriné pendant des années – et encore aujourd’hui – que LA priorité pour un avenir meilleur était un plan d’investissement pour favoriser les économies d’énergie, réduire les émissions de CO2 et encourager le développement des énergies propres. Ils appellent ça, la Rénovation énergétique.

Pour aider les Français à économiser l’énergie et développer les énergies propres, le gouvernement, par la voix de Darmanin, « prévoit de compliquer l’accès aux aides à la rénovation énergétique. Le crédit d’impôt (CITE) va être transformé en prime et sera supprimé pour les 20% de ménages les plus aisés. »

Aïe-Aïe-Aïe ! Ils veulent qu’on économise l’énergie mais ils nous suppriment l’accès aux aides pour l’économiser et les développer. De quoi encourager tous les Français à revoir leurs toitures, les isolations, leurs chauffages… Ils ont tant d’argent à jeter par les fenêtres !

« Dans le même temps », la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne, nous apprenait la semaine dernière que le budget de son ministère allait augmenter « de plus de 800 millions d’euros » l’an prochain. Et de poursuivre : « C’est une bonne nouvelle pour les Français et pour l’écologie… [cela] montre que les actes sont cohérents avec les paroles ».

Madame, Madame, s’il vous plait ! Un peu de retenue.

Vous nous annoncez une bonne nouvelle pour les Français parce que vous aurez 800 millions d’euro de plus à dépenser cette année alors que les mêmes Français n’auront plus accès aux aides pour rénover leurs logements et les rendre plus écologiques. Est-ce bien sérieux ?

Vous étiez-vous concertés avec M. Darmanin avant de nous dire que les actes sont cohérents avec les paroles ?

Il est regrettable de constater que, dans tous les domaines, ce gouvernement Philippe navigue à vue. Si M. Macron pense qu’avec eux, il a l’équipe qui fera remonter la France, il ferait mieux d’ouvrir des crédits pour acheter des échelles de pompier. Elles feront peut-être l’affaire.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Danièle Lopez pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.


Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz