Publié par Dreuz Info le 24 septembre 2019

Depuis quelques années, depuis que nous publions des informations qu’ils détestent voir arriver aux oreilles du grand public, les journalistes n’osent plus parler de blocus de Gaza.

Il y a une raison à cela. Ils savent que le seul blocus encore en place est sécuritaire – afin d’empêcher autant que possible le Hamas et le Jihad islamique de recevoir les armes et les missiles que leur envoie l’Iran.

Il y a une autre raison.

C’est que depuis des années, Dreuz a été le premier média en langue française à rapporter ces faits, jamais contestés par aucun média.

Hier, entre Gaza et Israël :

  • 12 635 tonnes de marchandises chargées dans 429 camions semi-remorques sont entrées à Gaza par le point de passage de Kerem Shalom.
  • 3 ambulances sont passées par le point de passage Erez Crossing.
  • 153 Palestiniens sont entrés en Israël depuis Gaza à des fins humanitaires.

Mouvement de personnes

Pendant la semaine du 15 au 21 septembre, rapporte le COGAT, l’organisme en charge des activités en Judée Samarie occupée par les Arabes et à Gaza :

  • 470 737 Arabes palestiniens sont entrés en Israël.
  • 45 701 personnes ont emprunté le pont Allenby à la frontière jordanienne.
  • 74 030 Arabes sont entrés en Israël pour raison humanitaire, essentiellement pour se rendre dans des hôpitaux israéliens.
  • 68 ambulances spécialisées ont été autorisées à entrer en Israël.
  • 308 231 travailleurs arabes immigrés sont entrés en Israël.
  • 18 024 permis d’entrée en Israël ont été délivrés à des Arabes de Judée Samarie.

Et il en va ainsi toutes les semaines de l’année, 52 fois par an. Sauf lorsque le Hamas bombarde Israël, évidemment.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex