Publié par Mireille Vallette le 5 octobre 2019

Qu’ils étaient émouvants ces journalistes français en cet après-midi du jeudi sanglant!

Ils ne voulaient pas suggérer un instant que l’islam pouvait être lié à l’assassinat de quatre policiers dans le saint des saints du renseignement. Et de répéter les bobards de Castaner qui savait déjà l’essentiel. Les plus audacieux osaient tout de même: «Il était converti, mais jusqu’ici, rien, strictement rien n’indique que sa religion ait quoi que ce soit à voir avec ses crimes.»

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Alors que de nombreux auteurs de bulletins de nouvelles supprimaient toute référence à une quelconque conversion, des tweeteurs donnaient des infos si explosives sur le rôle de l’islam, qu’on hésitait à les croire. On aurait pu!

Vers la fin de l’après-midi, les dépêches crépitaient, les débats s’organisaient, les Renseignement réagissaient… Qu’allait dire «Le 19h30», émission phare d’infos du service public? On imagine une fine équipe se demander: que retenir? quelles certitudes ? quelles hypothèses?

Les rois de l’info ont fini par trouver: RIEN! Le sémillant présentateur Philippe Revaz n’a pas dit un mot du sujet.

Et c’est ces jours que tombe dans nos boîtes aux lettres la facture que tous les citoyens doivent payer pour financer ce genre d’informations et d’informateurs.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Mireille Vallette pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz