Publié par Gaia - Dreuz le 14 octobre 2019

Source : Bfmtv

Emmanuel Macron met en garde contre une possible résurgence de Daesh dans la région.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La France va accentuer ses efforts pour obtenir « la cessation immédiate de l’offensive turque » contre les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie, a déclaré ce dimanche la présidence française dans un communiqué, à l’issue d’un Conseil de défense et de sécurité nationale présidé par Emmanuel Macron.

Le chef de l’Etat a déclaré que l’offensive lancée par la Turquie peut « entraîner des conséquences humanitaires dramatiques, une résurgence de Daech dans la région, et une déstabilisation durable du nord-est syrien », selon le communiqué. « La France la condamne dans les termes les plus fermes », a-t-il dit.

La priorité: « Empêcher la résurgence de Daesh »

Le communiqué annonce des mesures « pour assurer la sécurité des personnels français militaires et civils présents dans la zone » et « un programme de réponse humanitaire d’urgence » en faveur des populations locales.

« La priorité absolue doit être d’empêcher la résurgence de Daech dans la région », indique la présidence française. Elle relève « le risque d’évasion, en raison de l’offensive de la Turquie, des terroristes de Daech faits prisonniers ».

Les forces kurdes ont ainsi annoncé dimanche que près de 800 proches de membres du groupe s’étaient évadés d’un camp de déplacés du nord-est de la Syrie. « Des mesures ont également été adoptées pour renforcer la sécurité du territoire national dans ce contexte », précise le communiqué.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz