Quantcast
FLASH
[20/11/2019] #Israël a encore bombardé des sites de caches d’armes en Syrie appartenant aux Iraniens, et arrêté 4 missiles tirés depuis la #Syrie  |  [18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 octobre 2019

Source : Nicematin

Les cinq personnes placées en garde à vue lundi dans l’enquête sur la tuerie à la préfecture de police de Paris ont toutes été remises en liberté sans charges retenues contre elles, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Deux d’entre elles avaient été libérées dès mardi soir, dont un imam fiché pour radicalisation qui officiait dans une salle de prière de Gonesse (Val-d’Oise) fréquentée par le tueur.

Les trois autres gardes à vue avaient été prolongées mardi soir pour 48 heures, mais ont finalement été interrompues dès mercredi, selon cette source.

Ces cinq personnes ont été présentées comme des proches de Mickaël Harpon, qui a tué quatre collègues le 3 octobre dans les locaux de la préfecture avant d’être abattu par un policier. Elles avaient été interpellés dans la nuit de dimanche à lundi dans le Val-d’Oise.

Des perquisitions avaient alors eu lieu dans plusieurs communes du département, notamment à Gonesse, où habitait Mickaël Harpon.

L’enquête vise à comprendre si l’attentat est le fait d’un coup de folie solitaire sur fond d’autoradicalisation ou si Mickaël Harpon a bénéficié pour son projet meurtrier de complices ou d’inspirateurs.

Informaticien employé depuis 2003 à la préfecture de police, Mickaël Harpon, 45 ans, s’occupait de la maintenance à la direction du renseignement (DRPP). Il était converti à l’islam depuis une dizaine d’années et fréquentait des membres de la mouvance salafiste.

Selon un rapport interne de son service après l’attaque, cet agent administratif avait justifié en 2015 auprès de certains de ses collègues l’attentat de Charlie Hebdo sans faire l’objet d’un signalement « formel ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous. C’est entièrement gratuit.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz