Quantcast
FLASH
[18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 22 octobre 2019

Quand j’ai vu que Greta Thunberg projetait de se rendre en Alberta alors qu’au Canada, nous étions en fin de campagne électorale, j’ai craint que les Albertains ne cèdent à son prêchi-prêcha climatique, particulièrement étant donné la force du multiculturalisme, du globalisme gauchiste et du «politiquement correct» chez les Anglos-Canadiens. Mais je me trompais : les Albertains, qui décidément ont les pieds sur terre, ont refusé de tomber dans le panneau écolo-fasciste de Mlle Thunberg et c’est tout à leur honneur.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Penny Starr, paru sur le site de Breitbart, le 19 octobre.

***************************

Les travailleurs du pétrole et du gaz en Alberta s’insurgent contre Greta Thunberg : « Ne détruisez pas nos emplois, c’est nous qui rechargeons votre téléphone portable »

Des milliers de jeunes qui croient aux prédictions alarmistes des Nations Unies et autres croyants aux changements climatiques selon lesquels le monde est au bord de l’extinction se sont réunis vendredi (le 18 octobre) en Alberta, au Canada, pour soutenir les grèves climatiques en cours lancées par la militante suédoise de 16 ans, Greta Thunberg.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mais cette fois, il y avait des contre-manifestants qui représentaient le grand nombre d’hommes et de femmes travaillant dans l’industrie pétrolière et gazière au Canada et dont les emplois dépendent de l’infrastructure qui alimente à la fois le Canada et les pays du monde entier.

« Nous nous soucions de l’environnement, bien sûr » a déclaré un contre-protestataire dans un reportage du Daily Mail. « Ce qu’ils doivent comprendre, c’est que nous sommes en difficulté et que nous devons aussi nous préoccuper des emplois en Alberta

Le reportage du Daily Mail a révélé comment les idées de Greta Thunberg et d’autres militants visant à transformer complètement l’infrastructure énergétique mondiale nuiraient davantage à des personnes qu’elles n’aideraient l’environnement.

Des klaxons de gros camions de forage ont jailli d’une route avoisinante où se déplaçaient des véhicules portant l’inscription « Nous aimons l’énergie du Canada ».

« Lorsqu’ils ont chargé leurs iPhones hier soir, l’électricité provenait de cette centrale », a ajouté le contre-protestataire, montrant du doigt l’ancienne centrale électrique Keephills alimentée au charbon près d’Edmonton qui est en train d’être convertie au gaz naturel.

« Les Albertains et les Canadiens sont des pragmatiques. Ils préconisent des solutions réalistes pour de vrais problèmes. Appeler à la fin de l’économie industrielle moderne, plaider pour mettre des millions de personnes au chômage… ce n’est pas une solution réaliste.»

Le Daily Mail a rapporté que les manifestants pour le climat étaient devancés par des autochtones battant tambour et arboraient des slogans, disant « Be a Better Ancestor » (Soyez un meilleur ancêtre).

« Nous ne pouvons pas permettre que cette crise continue d’être une question politique partisane », a déclaré Greta Thunberg lors de la manifestation. « Le climat et la crise écologique vont bien au-delà de la politique partisane et l’ennemi principal ne devrait pas être des opposants politiques, car notre principal ennemi est la physique…Nous manifestons parce que notre avenir est en jeu Nous refusons d’être des spectateurs. Nous manifestons parce que nous voulons que les gens au pouvoir se joignent à la science.»

Alors que son mouvement Les Vendredis pour l’Avenir demande aux enfants de sécher les cours tous les vendredis pour protester, l’adolescente suédoise prend des mois de congé scolaire pour soutenir des manifestations aux États-Unis et au Canada. Elle prévoit également se rendre au Chili en décembre pour un autre sommet des Nations Unies sur le climat.

Greta Thunberg est arrivé aux États-Unis en août, voyageant de l’Europe à New York sur un yacht de course à la pointe de la technologie, alimenté à l’énergie solaire et éolienne.

Mais son voyage exempt de rejet de carbone a été critiqué parce que l’équipage du yacht a fait l’aller-retour en avion dans le cadre de la logistique du voyage, ce qui a laissé une « empreinte carbone» beaucoup plus importante que ne le ferait une jeune fille voyageant en avion.
Comme l’a rapporté Breitbart News, Mlle Thunberg s’est rendu au Canada à bord du véhicule électrique du Terminator, Arnold Schwarzenegger, pour son trajet en provenance des États-Unis.

On ne sait pas comment Mlle Thunberg se rendra en Amérique du Sud.
« L’Alberta abrite les vastes sables bitumineux du Canada et constitue la troisième réserve au monde de pétrole brut, mais elle a eu du mal à se remettre de l’effondrement des cours mondiaux du pétrole en 2014-2015 en raison des retards dans la construction de nouveaux pipelines d’exportation dus à l’opposition des environnementalistes et à des retards dans l’adoption de règlements », a rapporté le Daily Mail.

« De nombreux travailleurs du secteur de l’énergie et le gouvernement de l’Alberta estiment que les sables bitumineux, dénoncés par les environnementalistes pour leur forte intensité d’émissions de carbone, ont été injustement ciblés et affirment que le secteur a fait des progrès en réduisant sa production de gaz à effet de serre ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source:
https://www.breitbart.com/politics/2019/10/19/oil-and-gas-workers-in-canada-counter-greta-thunberg-dont-kill-our-jobs-we-power-your-cell-phone/

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz