Quantcast
FLASH
[18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 octobre 2019

Source : Info-israel

Lors des manifestations au Liban, les critiques du Hezbollah et de Hassan Nasrallah sont clairement entendues ces derniers jours.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce n’est pas surprenant: le Hezbollah et ses alliés du Mouvement chrétien libre démocratique ont reçu la majorité des portefeuilles ministériels du gouvernement, dirigé par Hariri, formé en janvier 2019. En conséquence, ils assument une grande part de responsabilité dans la crise actuelle.

Lorsque les gens demandent la démission du gouvernement, ils désignent également les politiciens du Hezbollah. Hier, une foule a scandé dans le centre de Beyrouth: «Tout est tout, et Nasrallah est parmi eux» :

Le message non moins clairement exprimé contre le Hezbollah consistait en des appels à un disc jockey qui a inspiré la foule sur une autre place: «Nous voulons du« blanc », la couleur du monde! Nous voulons que l’armée libanaise soit notre seul défenseur! » :

Dans le sud du Liban, le bastion du Hezbollah, des chiites critiquant violemment et publiquement des députés du Parti d’Allah et personnellement Hassan Nasrallah. Ce chiite réprimande Hassan Pachlallah, membre du parlement du Hezbollah, et déclare que «même Israël ne laisse pas mourir de faim [ses Arabes] comme le Hezbollah le fait avec les chiites» :

La vidéo s’intitule « Le Liban se lève et rejoint l’Irak, qui s’est rebellé contre la dégradation de la situation économique ».

Ce chiite n’a pas peur d’appeler directement Hassan Nasrallah un menteur et un espion iranien :

Il y a une semaine, tous ces gens auraient eu peur d’insulter publiquement le tout-puissant Nasrallah, mais aujourd’hui, le mouvement civil de milliers de personnes a déclenché des langages.

Dans la ville de Tir (Zor en hébreu), située à une demi-heure de la ville israélienne de Naharia, des manifestants ont incendié un bâtiment appartenant à Randa Berry, l’épouse du président du Parlement Nabih Berry, chef du parti chiite Amal et allié du Hezbollah. Un homme d’affaires bien connu qui dirige une douzaine d’associations publiques. Dans l’après-midi, des citoyens ont défilé autour de la ville avec des discours contre la femme corrompue :

Dans le même temps, le dirigeant chiite irakien Muktad al-Sadr a exhorté ses partisans à poursuivre les manifestations et à descendre dans les rues des villes irakiennes vendredi prochain.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz