Publié par Christian Larnet le 22 octobre 2019

Deux bébés jumeaux font partie des cinq personnes blessées par des terroristes nazis armés qui ont détourné une ambulance à Oslo.

Un homme de 32 ans et une femme de 25 ans « connus pour faire partie de « l’ultra droite » ont été arrêtés et accusés de tentative de meurtre et de possession d’une arme à feu, respectivement.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Au cours d’une folie qui a duré 15 minutes de déchaînement et ressemble aux attentats islamistes, les terroristes ont lancé une voiture contre une famille, dont une femme portant deux jumeaux de 7 mois dans une poussette et un couple de personnes âgées, avant que la police n’ouvre le feu et parvienne à les appréhender.

Selon des rapports locaux, les terroristes ont été arrêtés lorsque plusieurs voitures les ont poursuivi, puis se sont écrasées sur le véhicule des terroristes.

Les médias norvégiens ont laissé entendre que le conducteur avait fui les lieux à pied et qu’il était en possession d’une arme à feu.

À l’intérieur de l’ambulance volée, la police a retrouvé une mitraillette, un fusil de chasse et ce qu’elle a qualifié de « grandes quantités » de stupéfiants.

« Ce que nous voyons actuellement, ce qui est extrêmement grave et regrettable, c’est que le conducteur, selon les observations des témoins, a conduit le véhicule sur le trottoir afin de faire des victimes au hasard », a déclaré le chef adjoint de la police Johan Fredriksen à une conférence de presse.

Il est trop tôt pour dire s’il s’agit de terrorisme, mais nous enquêtons de façon générale et exhaustive », a déclaré la police.

L’enquêteur Grete Lier Mettid a déclaré que le suspect avait des liens connus avec des groupes d’extrême droite.

La police n’a pas identifié l’homme par son nom.

« Il est cependant trop tôt pour dire quoi que ce soit sur le mobile », a déclaré Lier Mettid lors d’une conférence de presse dans la capitale norvégienne. Cependant, les journalistes qui habituellement hurlent à l’amalgame lorsqu’un musulman commet un attentat, là sont très silencieux.

Selon le journal Dagbladet, la police a tiré dix coups de feu sur l’ambulance. Elle s’est ensuite écrasée dans un bâtiment, après quoi la police a cassé le pare-brise et a tiré sur l’homme au volant. Il n’a pas été grièvement blessé par les tirs ou l’accident.

La police a alors diffusé une annonce disant qu’elle recherchait une femme de 1.65 m, à la peau claire et aux cheveux légèrement bruns, qui portait une veste noire et semblait « intoxiquée ».

Elle a été arrêtée vers 16 heures, à un peu plus d’un kilomètre de là, dans le Sandaker, au centre d’Oslo.

L’hôpital universitaire d’Oslo a confirmé qu’aucun des trois employés qui étaient dans l’ambulance au moment du détournement n’avait été blessé.

La Norvège a été victime de plusieurs attentats terroristes perpétrés par des nazis, dont les attentats perpétrés en juillet 2011 par Anders Behring Breivik qui ont fait 77 morts.

Il n’y a jamais eu d’attentats perpétrés par des terroristes musulmans sur le sol norvégien.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz