Quantcast
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 octobre 2019

Par définition, aucun dirigeant ne peut s’attribuer la totalité de ses bons ou mauvais résultats : une partie repose forcément sur le dirigeant précédent.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Sauf dans le cas de Netanyahou, car il vient de fêter 25 ans de pouvoir : tout le bon, tout le mauvais, il est en l’artisan et le responsable et cela lui revient.

J’espère que Benny Gantz, à qui le président vient de confier la tâche de former un gouvernement de coalition parce que Netanyahu n’y est pas parvenu, n’y arrivera pas non plus. Les Israéliens vont me maudire, car cela implique retourner devant les urnes : qu’ils blâment le système parlementaire, pas le messager.

Je le trouve intellectuellement douteux, Gantz, et les Premiers ministres intellectuellement douteux qui l’ont précédé ont créé des désastres.

  • Parce qu’Israël est entouré de groupes terroristes islamistes, et pour être plus précis, des pires groupes terroristes islamistes que porte la terre,
  • Parce que géographiquement, Israël est un tout petit pays, et que la menace est donc– littéralement– à la porte,
  • Et parce qu’avant Netanyahou, tous les Premiers ministres récents ont fait de terribles et coûteuses erreurs avec les voisins, j’espère que Gantz ne parviendra pas à former un gouvernement.

Songez donc :

  • Un Premier ministre précédent est allé jusqu’à reconnaître la légitimité d’une organisation terroriste, l’OLP, dont le nom même disait qu’il voulait éliminer le pays qui venait de reconnaître sa légitimité.
  • Un autre, qui venait de remporter une victoire éclatante contre l’envahisseur arabe, a offert sur un plateau d’argent à ces mêmes Arabes, la responsabilité des lieux saints de la capitale juive Jérusalem qu’il venait de libérer.
  • Un autre encore a offert de diviser Jérusalem en deux– alors que rien ne l’y forçait, Israël ayant la supériorité militaire, stratégique, et le droit international pour lui.

Le négatif, vous le lisez partout. Je ne vais pas apporter ma voix à la meute haineuse, je me retrouverais à écrire ce que tous mes moutons confrères écrivent.

Le positif en revanche, vous ne le lirez nulle part. L’honnêteté qui n’existe plus dans la presse m’oblige à vous en parler.

D’autant que demain, Netanyahou ne sera peut-être plus Premier ministre. Et son bilan sera enterré, parce que les médias voudront l’enterrer pour l’attribuer à son successeur. Là vous entendrez parler de formidables accomplissements– sans qu’ils reviennent à César.

Démographie

Certes, le gouvernement ne porte pas la responsabilité totale de la démographie. Mais les importantes vagues migratoires montrent que l’homme tend à quitter les pays à problème, qu’ils soient fiscaux, sociaux ou sécuritaires, pour des pays plus accueillants, et les femmes occidentales ne sont pas encouragées à faire des grandes familles– et elles n’en font pas, sauf en Israël.

  • La population d’Israël est estimée à environ 9 092 millions d’habitants.
  • Elle devrait atteindre 10 millions d’habitants fin 2024, 15 millions à la fin de 2048, et 20 millions en 2065.
  • Cela représente 2 587 100 ménages, avec un nombre moyen de 3,28 personnes par ménage, et 2 101 900 de « familles nucléaires ».
  • La population juive compte environ 6 744 millions d’habitants (74,2 % de la population totale), arabe, environ 1 907 millions (21,0 %) et la population « autres » (chrétiens, Bahá’í, etc.) 441 000 (4,8 %).
  • Depuis l’année dernière, la population d’Israël a augmenté d’environ 184 000 personnes.
  • Le taux de fertilité est de 3,09 %, soit l’un des seuls pays occidentaux avec un taux très supérieur au remplacement des générations.
  • Au cours de l’année, environ 196 000 bébés sont nés, et environ 50 000 personnes sont décédées.
  • Environ 38 000 personnes ont immigré en Israël. De ce nombre, environ 35 000 étaient des nouveaux immigrants.
  • 14 300 Israéliens sont partis vivre à l’étranger, et 8 400 sont revenus vivre en Israël.
  • Il y a eu 50 029 mariages et 14 741 divorces.
  • Il y a eu 1924 avortements.
  • La durée de vie moyenne est de 80,9 ans pour les hommes, et 84,8 pour les femmes.

Niveau de vie

Là, nous entrons de plain-pied dans l’action du Premier ministre : les impôts et taxes, les réglementations, la lourdeur administrative, la facilité à créer une entreprise, sont directement liés au niveau de vie des citoyens.

  • Inflation : 0,8 %
  • Revenu moyen mensuel brut des ménages– 5095 €
  • Revenu net– 4203 €
  • Dépenses mensuelles– 3336 €
    • Dont 24,4 % pour le logement
    • 20,2 % pour les transports et communications
    • 16,9 % pour l’alimentation
  • Propriété de biens durables
    • 66,5 % des ménages sont propriétaires
    • 39,5 % des propriétaires de logements ont un crédit immobilier
    • 97,3 % des ménages possèdent un téléphone portable
    • 78,0 % des ménages possèdent un ordinateur

Enseignement

  • Le salaire moyen d’un enseignant est passé de 1745 € en 2005 à 2954 € en 2017 (+69 %).
  • Le nombre d’élèves par professeur a été réduit de 12,6 en 1996 à 10,8 en moyenne en 2018 (de 18,3 à 11,7 dans l’éducation arabe).
  • Le pourcentage de femmes enseignantes arabes est passé de 69 % en 2009 à 73,9 % en 2018.
  • Écoles
    • 856 300 enfants de 0 à 7 ans sont dans l’enseignement préprimaire
    • 1,763 million d’élèves sont dans les écoles
      • 1,029 million dans l’enseignement primaire
      • 734 200 dans le secondaire
    • 266 800 étudiants dans les universités, les collèges universitaires et les collèges d’enseignement.

Sécurité et criminalité

Sur les 321 200 enquêtes de police,

  • 40,6 % sont des délits contre les biens
  • 37,7 % -atteintes à l’ordre public
  • 18,6 %- crimes causant des lésions corporelles
  • 11,9 % -crimes contre la moralité
  • Le taux de meurtres (2016) pour 100 000 habitants (normalisé selon l’âge) – 1,5 cas.
  • 37 800 personnes ont été condamnées dans des procès pénaux
  • 87,6 % ont été accusés
  • 649 400 personnes âgées de 20 ans et plus ont été victimes d’actes délictuels, soit 11,7 % de la population d’Israël
  • 198 800 (3,6 %) ont été victimes de vol
  • Environ 195 400 personnes (3,5 %) parmi les personnes âgées de 20 ans et plus ont été victimes de crimes en ligne
  • 190 900 (3,4 %) ont été victimes de violence ou de menaces de violence
  • 152 500 (2,7 %) ont été victimes de harcèlement sexuel
  • 19 200 (0,3 %) ont été victimes d’infractions sexuelles
  • 84,4 % des personnes âgées de 20 ans et plus se sentent en sécurité lorsqu’elles marchent seules dans la rue après la tombée de la nuit
  • Il y a eu 318 morts d’un accident de voiture, et 2166 blessés graves, et un total de 31 258 morts sur les routes depuis la création de l’Etat d’Israël.

Marché du travail

Probablement le marqueur central de l’action du gouvernent. Le marché du travail, et son pendant le chômage, sont pour moi l’indicateur central de la compétence– ou de la stupidité/corruption idéologique– d’un dirigeant politique.

Beaucoup de dirigeants européens seraient heureux de savoir produire de tels bons résultats :

  • Il y a 4 068 millions de personnes sur le marché du travail (âgées de 15 ans et plus)
  • Soit 2 039 millions d’hommes et 1,867 million de femmes
  • Chômeurs, en pourcentage de la population active– 4 %
  • 107 200 mères célibataires (83,6 %) font partie de la population active
  • 2 587 millions de ménages, soit 79,8 %, emploient des salariés
  • Taux d’emploi (pourcentage des personnes occupées, de celles âgées de 15 ans et plus)
    • Total 61,4 %.
    • 65,5 % hommes
    • 57,4 % de femmes
    • Arabes – 43,8 %
  • Durée hebdomadaire moyenne du travail- 36,1 heures
  • Travailleurs étrangers – 132 800 (3,4 % de l’ensemble des emplois)
  • Salaire mensuel brut moyen :
    • Travailleurs israéliens– 2664 €
    • Travailleurs étrangers– 1590 €
  • Il y a 598 648 entreprises, 51 % d’entre elles n’ont pas d’employés
  • 88,4 % des entreprises créées en 2017 existent toujours en 2018
  • 29,9 % des entreprises créées en 2005 existent toujours en 2018

Economie

Là encore, l’action du gouvernement est essentielle en ce qu’il peut freiner les entreprises par ses mauvaises décisions, ou les laisser tranquilles.

39,3 % de la consommation d’énergie vient de la production locale

  • Croissance 2017-2018 : 3,4 %.
  • Croissance 1995-2018 : 3,7 %
  • PIB par habitant : 41 960 $ soit +1,4 % (USA : 59 495, France : 43 600, Russie : 27 900)
  • Produit intérieur brut (PIB) : 369 690 millions $
  • Dépenses du gouvernement : 86 milliards $
  • Exportations : 111 milliards $ (+5,6 %, BDS va faire une syncope)
  • Importations : 109 milliards $ (+6,4 %)
  • Surplus des échanges commerciaux : 1,6 milliard $
  • Balance des paiements : 9,5 milliards $ de surplus
  • Dette : 93,8 milliards $
  • Investissements d’Israël à l’étranger : 19,7 milliards $
  • Investissements étrangers en Israël : 18,3 milliards $
  • Les chaînes de magasins ont vu leurs ventes progresser de 2,6 %
  • Dépenses en recherche et développement : 4,9 % du PIB (le plus élevé de tous les pays de l’OCDE), dont 88,3 % des dépenses civiles dans le secteur des affaires. 57,4 % financées par l’étranger
  • 4360 start up travaillent dans les domaines de la haute technologie, et représentent 9,4 % de tous les employés de l’économie
  • Il y a 3,5 millions de voitures et 4,4 millions de personnes possédant un permis de conduire
  • 118 600 logements sont en construction en 2018
  • 22 000 logements neufs ont été vendus
  • Le prix des logements a progressé de 0,8 % tandis que le prix des logements neufs a baissé de 2%
  • Le prix moyen des logements est 434 000 $
  • Les loyers ont progressé de 1,6 %
  • Le loyer moyen est 1096 $ (984 €)

Agriculture

  • Production agricole : 3,93 milliards $
  • Total exportations : 1,25 milliard $
    • Pommes de terre : 511 milliers de tonnes
    • Tomates 345
    • Carottes 220
    • Poivrons 192
    • Bananes 135
    • Avocats 132
    • Pommes 111
    • Raisin 63
    • Lait de vache : 1,6 milliard de litres
    • Œufs 2,3 milliards
    • Poulet 547 000 tonnes
    • Dinde 104 000 tonnes

Tourisme

  • 4,4 millions de touristes se sont rendus en Israël en 2018
  • Ils ont séjourné en moyenne 7,3 jours dans le pays
  • Ils ont dépensé 7 milliards $
  • 13,4 % sont arrivés par la route !

Environnement et bien-être

Dans un pays en guerre, entouré de terroristes islamistes, les dépenses d’environnement ont longtemps été considérées comme un luxe que le pays ne pouvait pas s’offrir.

  • Dépense du secteur public pour la protection de l’environnement : 4 milliards $
  • Production de monoxyde de carbone (CO) – 133 300 tonnes
  • Dioxyde de soufre (SO2) – 74 800 tonnes
  • Oxydes d’azote (NOx) – 92 700 tonnes
  • Matières particulaires en suspension (MES) – 8 000 tonnes
  • Émissions de gaz à effet de serre dans l’environnement
    • 80,1 millions de tonnes équivalent CO2
    • 9,2 tonnes d’émissions par habitant
  • Déchets dans les collectivités locales– 5,7 millions de tonnes
  • Recyclé– 1,3 million de tonnes
  • 83,7 % des citoyens se sont déclarés satisfaits de leur lieu de résidence
  • 55,8 % sont satisfaits de la propreté dans leur quartier de résidence
  • 58,0 % étaient satisfaits du nombre de parcs et d’aires ouvertes dans leur région de résidence
  • 68,8 % étaient satisfaits des services de collecte des ordures dans leur région de résidence
  • 66,9 % n’étaient pas dérangés par la pollution atmosphérique (p. ex. émissions de fumée des voitures ou des industries, odeurs d’eaux usées ou de déchets) dans leur région de résidence
  • 69,1 % ont indiqué que, dans leur logement, ils n’étaient pas dérangés par le bruit provenant de l’extérieur
  • Eau potable –Les analyses visant à déceler la présence de coliformes fécaux ont révélé des dépassements dans 0,5 % des cas.
  • Sur les plages de la Méditerranée, le pourcentage moyen de dépassements dans les tests de détection des entérocoques était de 6,0 % (contre 3,8 % l’année précédente).
  • Consommation d’eau (2017)
    • Consommation totale – 2,3 milliards de m3
    • 43,6 %– usage domestique, public et industriel
    • 55,4 %– usage agricole
    • 1,0 %– recyclé dans l’environnement

Gouvernement

  • Dépenses du gouvernement : 40 % du PIB (152 milliards $)
  • Revenus du gouvernement : 37 % du PIB (138 milliards $), soit 84 % venant des taxes.
  • Déficit 13,6 milliards $
  • Dette 227,48 milliards $

Qualité de la vie

C’est le seul indice mondial qui pour moi atteste de l’attention que porte un élu à la tête d’un pays envers le bien-être de ses citoyens, le droit au bonheur étant un des droits fondamentaux de l’être humain.

  • Satisfaction à l’égard de la vie et de la situation économique
    • 88,9 % sont satisfaits de leur vie
    • 91,1 % des Juifs
    • 80,9 % des Arabes
    • 63,4 % sont satisfaits de leur situation économique
    • 66,7 % des Juifs
    • 52,9 % des Arabes
    • 36,1 % (environ 2 millions de personnes) sont insatisfaits de leur situation économique
  • Pauvreté perçue et difficultés économiques
    • 11,3 % se sont sentis pauvres au cours de la dernière année
    • 29,9 % ont de la difficulté à couvrir les dépenses mensuelles du ménage
    • 9,4 % des personnes ayant besoin de soins y ont renoncé
    • 6,8 % ont dû renoncer à un repas chaud au moins une fois tous les 2 jours
  • Sentiment de stress et de solitude
    • 21,6 % se sentent toujours ou fréquemment stressées
    • 20,7 % se sentent seuls fréquemment ou occasionnellement
    • 26,6 % ont ressenti un certain niveau de discrimination au cours de la dernière année
  • Satisfaction à l’égard de son logement et de sa région de résidence
    • 88,3 % étaient satisfaits du logement dans lequel ils résidaient
    • 83,7 % étaient satisfaits dans l’ensemble de leur région de résidence
    • 55,8 % sont satisfaits de la propreté
    • 37,8 % étaient satisfaits du transport en commun
  • Étendue de la religion
    • 19,2 % des Juifs sont moins religieux qu’avant
    • 17,8 % des Juifs sont plus religieux qu’avant
  • Travail (30 ans et plus)
    • 51,3 % des personnes dont le père était universitaire sont également universitaires
    • 20,3 % des salariés s’attendent prochainement à une promotion ou à une amélioration de leur statut
    • 64,9 % des travailleurs qui ont quitté un emploi sont plus satisfaits de leur nouveau lieu de travail
    • 55,1 % des travailleurs qui ont changé d’emploi au cours de la dernière décennie ont amélioré leur salaire

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Source : https://www.cbs.gov.il/he/pages/default.aspx

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz