Publié par Gaia - Dreuz le 28 octobre 2019

Source : Lanouvellerepublique

Le chef du Hezbollah a appelé ses partisans à déserter le centre de Beyrouth, où ils ont déclenché des incidents.

Les militants du parti chiite pro-iranien, de plus en plus visibles depuis deux jours dans les rues, sont excédés par les slogans visant leur leader Hassan Nasrallah, au même titre que les autres dirigeants.

Plusieurs dizaines d’entre eux se sont rués dans l’après-midi de vendredi sur des manifestants regroupés par milliers sur la place Riad el-Solh, au cœur de la capitale. Des incidents du même type avaient déjà eu lieu dans la nuit.

Dans un discours retransmis à la télévision, Hassan Nasrallah a appelé ses partisans à se retirer, faisant baisser, en fin d’après-midi, la tension dans la rue.

Pas de démissionLe chef du Hezbollah a toutefois mis en garde les manifestants contre le « chaos » et un « effondrement économique » en cas de « vide » institutionnel, en allusion aux revendications de la foule qui appelle, entre autres, à la chute du gouvernement. Samedi dernier, Hassan Nasrallah avait déjà balayé toute éventuelle démission en bloc du cabinet, dont fait partie le Hezbollah.

Il a insinué, par ailleurs, une manipulation externe de la contestation, lui ôtant son caractère « spontané du début » et déplorant les tentatives de récupération du mouvement par des partis locaux.

Les affrontements de vendredi ont fait plusieurs blessés légers, poussant la police antiémeute à se déployer pour séparer les deux camps.

L’ONG Amnesty International a appelé les autorités libanaises à prendre toutes les « mesures visant à respecter le droit des manifestants, y compris le blocage légitime des routes ».

Le Hezbollah est le seul parti armé dans le pays au nom de sa lutte contre Israël.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

5
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz