Publié par Dreuz Info le 4 novembre 2019

L’itinéraire de Rome s’est détourné de la trajectoire de vol pour tracer une « peinture du ciel », en hommage au modèle qui a transporté les Juifs éthiopiens en Israël par avion.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Faisant demi-tour et s’inclinant au-dessus de la Méditerranée, un gros porteur El Al 747-400 a effectué son dernier vol pour la compagnie nationale israélienne en déviant de sa trajectoire de vol pour tracer une silhouette d’elle-même dans le ciel.

Le vol Rome – Tel Aviv a été le dernier de la compagnie aérienne à utiliser le 747-400, qui a été officiellement retiré par El Al.

Le vol a modifié sa trajectoire près de Chypre, dans le cadre d’une cascade prévue, pour en tracer les contours et la rendre visible sur les sites Web de suivi des vols.

Surnommé la « Reine des cieux », le modèle 747-400 a été utilisé pendant près de cinq décennies par la compagnie aérienne nationale israélienne, notamment lors du transport aérien de Juifs éthiopiens vers Israël pendant l’opération Salomon.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz