Publié par Dreuz Info le 6 novembre 2019

Un groupe de personnes masquées a défoncé les portes de la cathédrale d’Oloron-Sainte-Marie, volé plusieurs objets liturgiques et décapité une statue de Sainte Bernadette dimanche soir dernier.

Les voleurs ont utilisé un tronc d’arbre attaché à une Peugot 106 pour défoncer les portes de la cathédrale, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui date du Moyen Age, rapporte Le Parisien.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

En arrivant sur les lieux, la police a découvert que les attaquants avaient volé plusieurs objets religieux, notamment des calices en or, des croix et un ostensoir, ainsi qu’une cape et une « pièce centrale de la collection de vêtements ».

Avant de fuir la scène, les criminels ont abandonné la voiture qu’ils avaient utilisée pour enfoncer la porte d’entrée de la cathédrale.

Pour l’instant, « il est encore trop tôt pour faire une estimation financière précise des pertes », a déclaré Laurent Paris, le directeur des services généraux.

Au-delà de la valeur marchande, les habitants se retrouvent coupés d’une partie de leur histoire et de leur patrimoine », ajoute Paris.

En commentant l’incident, le maire d’Oléron, Hervé Lucbereilh, a mentionné que les voleurs avaient également brisé un vase et une statue, mais n’avaient heureusement pas touché les reliques sacrées de San Grato di Aosta.

Le ministre de la Culture Franck Riester a condamné ces attaques insensées « avec la plus grande fermeté » [sic], ajoutant que « les auteurs seront trouvés et punis » [trouvés peut-être, punis, certainement très légèrement].

« Je partage l’émotion des catholiques de France qui sont légitimement choqués par ce vol et ces dégradations.

Au cours des derniers mois et des dernières années, la France a connu une augmentation importante du nombre d’actes de vandalisme et d’attaques directes contre ses églises et cathédrales, et les médias rapportent presque jamais ces attaques, ou pour en diminuer l’importance, car ils les approuvent souvent.

Rien que durant le mois de mars, l’église historique Saint-Sulpice de Paris a été incendiée, les statues des saints et des croix de la cathédrale Saint-Alain de Lavaur ont été détruites, ainsi qu’une croix maculée d’excréments humains et l’autel pillé de l’église Notre-Dame des Enfants à Nîmes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz