Quantcast
FLASH
[13/12/2019] Royaume-Uni : Les pro-#Brexit, anti-immigration, anti-Europe rejettent le socialisme dans un raz-de-marée électoral par 368/202 sièges  |  [11/12/2019] #Netanyahou songe à recruter l’ancien directeur de campagne de #Trump, Corey Lewandowski, pour sa prochaine campagne électorale  |  Sondage : #Trump devant tous les candidats Démocrates dans le Michigan  |  #Obama a refusé de donner une aide militaire à l’#Ukraine, mais @CBSNews prétend que #Trump met l’Ukraine en danger face à la #Russie  |  Un Islamiste a fait encore un attentat-suicide, à l’extérieur de la principale base américaine en #Afghanistan  |  [10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 10 novembre 2019

La mort en détention à New York de Jeffrey Epstein, le 10 août, a brutalement mis fin aux poursuites le visant pour avoir exploité sexuellement des jeunes filles mineures, privant les victimes présumées d’un procès qui s’annonçait retentissant.

Mais un expert mandaté par son frère, conteste la thèse du suicide du financier américain évoquée par le médecin légiste et suggère que l’homme accusé d’agressions sexuelles a été en réalité assassiné en prison.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Selon cet expert, le Dr Michael Baden: « Les éléments témoignent davantage d’un homicide que d’un suicide». Il a déclaré à la chaîne d’information Fox News que de «multiples fractures» de l’os hyoïde, situé au niveau du cou, «...sont très inhabituelles pour un suicide ». Nombreux sont les Internautes qui ne croient pas au suicide d’Epstein, mais ils sont qualifiés de conspirationnistes dans les médias de masse.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Kurt Schlichter*, paru le 7 novembre sur le site de Townhall

***********************

Savourez le merveilleux mème internet** : «Epstein ne s’est pas suicidé »

Difficile de rater la myriade de mèmes qui déclarent qu’«Epstein ne s’est pas suicidé». Un Navy Seal invité l’autre jour par Fox News pour parler du chien Conan s’est même permis de répéter cette phrase hors sujet à la fin de son commentaire sur les chiens militaires. Même mon chien Barkey en devient fou.

Et ce phénomène devrait être encouragé parce qu’il montre notre sain mépris pour les ordures de notre classe dirigeante.

Est-ce que Jeffrey Epstein s’est pendu lui-même? Peut-être, peut-être pas. On peut dire par dérision, ce n’est pas comme si le gars avait un énorme incitatif à continuer à traîner dans le coin.

Mais concernant l’idée que «Epstein ne s’est pas suicidé», il y a des preuves assez convaincantes. Un pathologiste réputé pense qu’il a été assassiné. Certains pensent que c’est super pratique qu’un mec qui a les numéros de téléphone de tous les pervers célèbres sur son I-Phone, la plupart des Démocrates, ait tiré sa révérence précisément avant de pouvoir commencer à cracher le morceau concernant ses relations haut placées!

Et c’est vraiment bizarre que les caméras se soient éteintes juste avant qu’il meure.

En que penser des gardiens ? Sommes-nous censés croire que les larbins du gouvernement ont été totalement incapables de s’acquitter de la tâche la plus élémentaire qui consiste à s’assurer que leur détenu suicidaire n’étire pas son cou pendant qu’il est sous leur surveillance ? J’y crois totalement. Ajoutons «l’incompétence des travailleurs fédéraux» au grand livre dans la colonne de «Il s’est fait la peau».

Souvenez-vous, c’est notre gouvernement fédéral qui, selon la meilleure interprétation possible de cet événement, a échoué si complètement que son échec est allé au-delà du domaine extra-dimensionnel d’hyper méga-échec.

Et notre élite ordurière veut maintenant lui confier la responsabilité de nos soins de santé.

Les mêmes personnes qui – encore une fois, dans le meilleur des cas – se sont montré incapables d’empêcher un type enfermé dans une pièce en béton, entouré de caméras de surveillance, de s’étrangler avec une couverture, sont maintenant censées s’occuper de votre santé.

Ça ressemble à un plan conçu soit par des idiots, soit par des gens dont la seule préoccupation est d’augmenter leur pouvoir, quelque soit le cauchemar que ce sera pour nous, les gens normaux.

« Epstein ne s’est pas suicidé» est une saine réplique pour ces crétins. C’est une façon de démontrer notre conscience de la corruption, de l’incompétence et de l’incapacité stupéfiante de ceux qui prétendent nous être supérieurs.

Jeffrey Epstein faisait partie des ordures de notre classe dirigeante.

Jeffrey Epstein était un proxénète pour notre élite ordurière.

Jeffrey Epstein a été protégé sans vergogne par les médias de masse et les experts en relations publiques de notre élite ordurière.

Et Jeffrey Epstein est mort à cause de notre élite ordurière – soit parce qu’elle était incapable de s’acquitter de sa tâche de gérer nos institutions au niveau le plus minimal, soit parce qu’elle l’a carrément tué. Pouah! On ne sait pas quel scénario devrait le plus nous perturber.

Il fut un temps où nous devions nous en remettre à nos supérieurs. Il fut un temps où nous étions censés les respecter. Il fut un temps où nous étions censés croire qu’ils ne commettraient jamais des actes illégaux.

Ce temps là est fini. Nous ne sommes pas aveugles et nous ne sommes pas stupides. Nous avons des yeux pour voir.

Nous constatons que personne n’a mieux représenté l’élite américaine des deux dernières décennies que Jeffrey Epstein.

Ces poignées de main secrètes avec les grands et les puissants de ce monde.

Ce mépris des règles sous lesquelles nous devons tous vivre.

L’argent à gagner en se jouant du système.

Le pouvoir qui vient du fait d’avoir des amis haut placés.

Nous avons tous entendu les récits de sa dégénérescence, mais ses propres perversions mises à part, ce qui est peut-être le plus troublant, c’est qu’après sa première fausse condamnation pour de vrais abus, les «zélites» l’ont accueilli à bras ouverts.

Il a presque fait de la prison (une sorte de liberté surveillée) pour avoir agressé des jeunes filles, mais une fois sorti, il est de retour dans l’élite, reçu dans un dîner haut de gamme avec Katie Couric, George Stephanopoulos, Chelsea Handler et (surprise) Woody Allen.

Pensez-y : « Bien sûr, il a été condamné pour viol, mais on ne peut pas manquer l’événement social de la saison !»

Oh, et il y a la chaîne de télévision ABC….

Qu’est-ce qui ne va pas chez ces gens ? Et, plus important encore, qui a les choisi pour faire partie de notre caste dirigeante ?

«Epstein ne s’est pas suicidé» est un double doigt d’honneur envers eux. Et ça faisait longtemps qu’il fallait le faire.

Ce n’est plus qu’une question de temps avant que les grincheux qui veulent faire taire notre dissidence nous envoient promener.

« Plaisanter sur la mort d’un être humain n’est jamais drôle », diront-ils en levant le nez. Sauf que, comme pour tout ce qu’ils disent, ils ont tort. C’est hilarant. C’est bien de voir qu’ils ont fini par s’indigner à cause de Jeffrey Epstein.

Epstein était le porte-drapeau de l’élite, et face à la solitude qui l’attendait, il avait de puissantes raisons de cracher le morceau. Et quiconque croit que les démons moralisateurs qui se font passer pour nos supérieurs ne lui enlèveraient pas la vie si on leur en donnait l’occasion, peut m’envoyer des billets bon marché pour le rodéo des licornes par texto n’importe quand.

Le mème #EDKH (Epstein Did Not Kill Himself) consiste à rejeter les mensonges, les arnaques, la prétention de ceux qui se croient en droit de régner sur nous. En plus, c’est génial.
Oh, et Epstein ne s’est pas suicidé.

* Kurt Schlichter est un colonel d’infanterie à la retraite de l’armée de terre (il a servi lors des Opération Desert Storm, Guerre du Golfe et Opération Enduring Freedom au Kosovo). Il est titulaire d’une maîtrise en Études stratégiques du United States Army War College et d’un Doctorat en Droit de la Loyola Law School.

** Un mème internet est une idée simple propagée à travers le web. Cette idée peut prendre la forme d’un hyperlien, d’une vidéo, d’un site internet, d’un hashtag, ou simplement d’une phrase ou d’un mot.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source:
https://townhall.com/columnists/kurtschlichter/2019/11/07/enjoy-the-glorious-epstein-didnt-kill-himself-meme-n2555990

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz