Quantcast
FLASH
[13/12/2019] Royaume-Uni : Les pro-#Brexit, anti-immigration, anti-Europe rejettent le socialisme dans un raz-de-marée électoral par 368/202 sièges  |  [11/12/2019] #Netanyahou songe à recruter l’ancien directeur de campagne de #Trump, Corey Lewandowski, pour sa prochaine campagne électorale  |  Sondage : #Trump devant tous les candidats Démocrates dans le Michigan  |  #Obama a refusé de donner une aide militaire à l’#Ukraine, mais @CBSNews prétend que #Trump met l’Ukraine en danger face à la #Russie  |  Un Islamiste a fait encore un attentat-suicide, à l’extérieur de la principale base américaine en #Afghanistan  |  [10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 16 novembre 2019

J’aimerais penser que Macron ne sera pas réélu en 2022. Mais je ne parviens pas à m’en persuader. Plus je l’écoute parler, et plus je me dis : n’importe qui, sauf lui pour cinq années supplémentaires. 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

L’état de la France est désastreux. Les souffrances d’une large part de la population, exprimées d’une manière désespérée et souvent incohérente par la révolte des gilets jaunes, s’accentuent. L’islamisation du pays s’accentue elle aussi, et conduit à des spectacles obscènes tel celui constitué par la récente manifestation islamo-gauchiste à Paris. Aucun des problèmes auxquels le pays est confronté et qui le conduisent vers le gouffre n’est pris en compte par un gouvernement qui agit tel un chien crevé se laissant glisser au fil de l’eau. 

Macron enfile les mots creux et vides de sens comme un enfant attardé enfilerait des pâtes alimentaires sur un fil

Et Macron parle. Un jour à Valeurs actuelles, un autre au magazine de gauche britannique The Economist, un troisième à la réunion d’un inutile et vain Forum pour la paix qu’il s’est offert en gaspillant l’argent des contribuables. 

Et il parle, pour ne rien dire. Il enfile les mots creux et vides de sens comme un enfant attardé enfilerait des pâtes alimentaires sur un fil, pour faire un collier de nouilles. 

Et tout en ne disant rien, il montre qu’il n’y a rien dans sa tête, qu’il ne voit rien, qu’il n’a prise sur rien et qu’il est tout juste le fil de l’eau croupie sur laquelle glisse le chien crevé. 

Il évoque le «communautarisme» pour dire aussitôt que le communautarisme dont il parle n’a rien à voir avec l’islam. Donc il n’évoque rien, puisque la seule chose à laquelle on pense lorsqu’un mot tel que «communautarisme» apparaît est précisément l’islam, pas le bouddhisme tibétain ou l’assemblée des fumeurs de pipes de Saint-Claude, et il dit donc qu’il ne traitera pas de l’islamisation de la France. Il y a plusieurs mois, il parlait d’«islamisme» en disant que l’islamisme n’avait strictement et absolument rien à voir avec l’islam (c’est pour cela sans doute qu’Abou Bakr al Baghdadi incitait au djihad en citant les Mémoires d’un âne de la Comtesse de Segur). 

Si Trump ne le consulte pas, c’est parce que Trump ne consulte pas quelqu’un qui ne comprend rien

Macron dénigre l’OTAN et dit que l’OTAN est en état de «mort cérébrale» parce qu’il est, lui, Macron, en état de mort cérébrale, et que ce qu’il dit ne passe pas par ses neurones, désormais absents, qu’il ne comprend rien à la doctrine Trump, et ne discerne pas que si Trump ne le consulte pas, c’est parce que Trump ne consulte pas quelqu’un qui ne comprend rien, et qui imaginait le séduire en l’embrassant et en lui sautant au cou. 

Macron parle de la nécessité d’une «Europe puissance» en semblant ne pas s’apercevoir que l’armée française est si faible qu’elle ne dispose d’aucun moyen de transport de troupes, d’un seul porte-avions (souvent en panne), et dépend logistiquement et électroniquement de l’armée américaine pour quasiment toutes ses opérations, ce parce que les gouvernements français successifs, dont le gouvernement actuel, préfèrent financer d’autres choses : les soins gratuits aux immigrants illégaux, par exemple. Que de courageux soldats français tentent malgré tout de faire leur devoir est louable, mais pathétique. 

Macron semble ne pas savoir que l’armée allemande est quasiment inexistante et que, lors d’exercices il y a quelques années, les soldats allemands s’entraînaient avec des manches à balai en guise de fusils. Les autres armées européennes sont asthéniques. Europe puissance ? S’il s’agit de brasser de l’air, l’Europe est puissante.  

Macron dit que les Etats-Unis veulent se désengager de l’OTAN, ce qui suffit à montrer qu’il n’a plus de tête. Trump a simplement dit qu’il veut que les pays européens financent leur propre défense à la hauteur de ce qui figure dans les accords de l’OTAN. Trump aurait dû expliquer les choses plus lentement, mais même s’il avait expliqué les choses plus lentement cela n’aurait rien changé : Macron ne comprend rien et lui expliquer quelque chose ne sert à rien. 

Macron dit qu’il ne veut pas «acheter américain». Il préfère acheter chinois ou iranien : les dictateurs chinois et iraniens aiment les crétins qui ne comprennent rien, et Macron aime les dictateurs qui apprécient un crétin qui ne comprend rien. 

Macron reproche à Trump de ne pas l’avoir consulté avant de prendre des décisions qui impliquent la vie et la mort de soldats américains. Dans son crâne acéphale, il se rêve commandant en chef des armées américaines. Et il semble imaginer que la France est un excellent allié des Etats-Unis et qu’il le montre en s’efforçant de sauver le régime des mollahs. Il semble déçu aussi que Trump ne croie pas au réchauffement climatique anthropique, alors que lui, Macron y croit : il a même consulté Greta Thunberg, qui lui a donné des raisons d’y croire davantage. Entre une adolescente autiste et un ectoplasme sans neurones, le courant ne pouvait que passer.

Macron parle de manière «multilatérale» de la paix avec des pays qui font la guerre et avec d’autres qui financent le djihad

Macron emploie souvent un mot qui a moins de sens encore que le mot «communautarisme» : le mot «multilatéralisme». Il désigne ainsi des débats entre bureaucrates venus de divers continents pour parler de sujets inutiles et liberticides.

  • Le réchauffement global anthropique est un des sujets inutiles et liberticides de ce genre.
  • Des scientifiques qui se font disciples de Greta Thunberg, future prix Nobel de physique, reçoivent de bureaucrates quelques poignées de dollars, et disent, en échange des dollars reçus, que des catastrophes irréversibles vont se produire dans dix ans.
  • Il y a dix ans, ils avaient été payés pour prévoir les mêmes catastrophes (qui, bien sûr, ne se sont pas produites).
  • La prévision est identique, seule la date change.
  • Dans dix ans, ils seront payés pour prévoir la même chose.

Macron parle de manière «multilatérale» de la paix avec des pays qui font la guerre et avec d’autres qui financent le djihad, mais il ne dit pas qu’ils font la guerre et financent le djihad : quand on est «multilatéral», on plane au-dessus de ce genre de détail et on sait, comme l’écrivait George Orwell, que la guerre c’est la paix, et vice versa. 

Macron parle de nouvelles technologies et de «connectivité» avec la Chine, mais ne prend pas le risque de fâcher les dirigeants chinois en leur demandant pourquoi Huawei vend une 5G qui permet de s’emparer de tous les systèmes électroniques des pays où il est installé. Il ne leur parle pas non plus de la surveillance de toute la population que la Chine met en place par des moyens électroniques, ou de la révolte de Hong Kong, ce ne serait pas «multilatéral» de parler de ces choses-là.

Macron, lorsqu’il parle, ne fait jamais la différence entre une démocratie et une dictature ou entre une société libre et une société totalitaire. Il critique les Etats-Unis, mais ne critique ni la Chine, ni l’Iran. Il critique Israël, mais pas l’entité terroriste appelée Autorité palestinienne.

Mais dois-je dire que Macron parle ? Dois-je dire qu’il critique ? Non. Il est un pantin lamentable, et ce qui parle au travers de lui est le fil de l’eau croupie qui emporte la France vers le gouffre. 

J’aimerais penser que Macron ne sera pas réélu en 2022. Mais je ne parviens pas à m’en persuader, non. J’aimerais penser que le peuple français va se dresser pour arrêter le désastre. Mais je crains que le désastre vienne sans que le peuple français se dresse.   

Et quand je lis la presse française, j’ai le sentiment que les commentateurs qui ne sont pas eux-mêmes en état de mort cérébrale se font rares. 

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz