Publié par Christian Larnet le 21 novembre 2019

Pour la première fois depuis qu’elle est au pouvoir, soit 14 ans, la chancelière allemande Angela Merkel prévoit de visiter le mois prochain l’ancien camp de la mort nazi d’Auschwitz.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Le quotidien munichois Sueddeutsche Zeitung rapporte ce jeudi que Merkel a accepté l’invitation de la Fondation Auschwitz-Birkenau pour son 10ème anniversaire, le 6 décembre.

La fondation a été créée en 2009 par l’ancien ministre polonais des Affaires étrangères Wladyslaw Bartoszewski, lui-même ancien prisonnier d’Auschwitz, afin de laisser un héritage permanent.

Le bureau de Merkel a confirmé. Mme Merkel sera la troisième dirigeante allemande d’après guerre à visiter l’ancien camp de concentration, après Helmut Schmidt et Helmut Kohl.

Depuis qu’elle dirige l’Allemagne en 2005, Merkel s’est rendue à Dachau et Buchenwald. Elle a également visité le mémorial de l’Holocauste de Yad Vashem à Jérusalem à quatre reprises.

A l’annonce de cette nouvelle, la géo-politicienne Caroline Glick a fait ce commentaire, sur son compte Twitter :

C’est bien, mais pourquoi ne soutient-elle pas les Juifs que l’Allemagne n’a pas tués [NDLR Les Israéliens] ?

Pourquoi sa Représentante de l’ONU est-elle la plus hostile [à Israël] de l’UE ?

Pourquoi refuse-t-elle d’interdire le Hezbollah ?

Pourquoi refuse-t-elle de condamner l’Iran pour sa violation de l’accord nucléaire et de le sanctionner ?

Comment dit-on « hypocrite » en allemand ?

https://twitter.com/CarolineGlick/status/1197499669066244096

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz