Quantcast
Publié par Gaia - Dreuz le 29 novembre 2019

Source : Valeursactuelles

L’actrice Jennifer Agostini et son amie mannequin, Prendinellys Garcia, ont été agressées alors qu’elles sortaient d’un bar new-yorkais. Elles auraient été traitées de “sales blanches”.

Le New York Post rapporte des faits du dimanche 24 novembre vers 3 heures. Ce jour-là, l’actrice Jennifer Agostini, et son amie mannequin, Prendinellys Garcia, quittent un bar chic new-yorkais quand elles auraient été attaquées par 15 hommes qui, avant de fondre sur elles pour les violenter, auraient tenu des propos racistes. «Sales blanches», «p… de blanche et leur argent», font partie des insultes répertoriées dans les plaintes déposées et consultées par le journal.

«Je dois maintenant aller voir de nombreux chirurgiens plasticiens»

Les répercussions de cette agression pourraient dépasser le choc physique et moral. Jennifer Agostini a expliqué au New York Post qu’elle incarnera le «personnage principal d’une série en mars prochain, je dois maintenant aller voir de nombreux chirurgiens plasticiens, et je dois aussi retourner au centre de commotion cérébrale pour faire une IRM de ma tête.» Des photos de son visage en sang et tuméfié circulent dans les médias américains.

Parallèlement à leurs plaintes contre leurs agresseurs, les deux femmes ont intenté une action en justice pour empêcher la diffusion de la vidéo de l’agression. Âgée de 43 ans, l’actrice a joué, notamment, dans Love Magical (2018), The Last One Left (2015) et Ante’ (2012).

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz