Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 novembre 2019

Quelques heures avant l’élimination d’un haut commandant du Djihad islamique lors d’une frappe aérienne à Gaza ce mardi matin, une autre attaque à Damas a visé le domicile d’un autre terroriste palestinien de premier plan du Djihad islamique.

Le fils du terroriste et au moins une autre personne ont été tués, six autres ont été blessées lors de l’attaque. Les médias syriens ont déclaré qu’Israël était responsable de l’attaque de Damas. Israël n’a ni commenté, ni confirmé, ni nié être intervenu.

Deux roquettes ont visé la maison d’Akram Ajouri, a déclaré un haut responsable du Jihad islamique palestinien, « tuant son fils Muadh et une autre personne », a rapporté l’agence de presse syrienne SANA.

Le gouvernement syrien a de son côté déclaré qu’un bâtiment à Damas, à côté de l’ambassade libanaise, a été touché par une attaque aérienne mardi matin, ajoutant que le réseau de défense aérienne syrien avait ouvert le feu sur une cible hostile au sud de Damas.

Hélas, selon le Djihad islamique, Akram al-Ajouri a survécu à l’attaque, tandis que son fils et un de ses gardes du corps ont été tués.

« Le domicile d’un membre du bureau politique du mouvement du Djihad islamique en Palestine, Akram al-Ajouri, a également été pris pour cible à Damas, tuant l’un de ses fils », a déclaré le Djihad islamique.

SANA a confirmé que al-Ajouri a survécu, tandis que l’attaque a tué « son fils Muadh et une autre personne ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

5
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz