Publié par Gaia - Dreuz le 1 décembre 2019

Source : Liguedefensejuive

Derrière chaque victimes, nous sommes une armée.

DERRIÈRE CHAQUE VICTIME, NOUS SOMMES UNE ARMÉE(French/English) Aujourd'hui, FEMEN s'élève contre Tariq Ramadan, agresseur sexuel en série et célèbre islamologue, pour soutenir toutes les femmes qui ont eu le courage de le dénoncer.Après avoir été détenu par les autorités françaises, suite à de multiples accusations de viol et d'agression, actuellement libéré sous caution, Tariq Ramadan est apparu aujourd'hui, en public, pour prêcher l'islam politique, à Saint-Germain-Les-Corbeille en banlieue parisienne. Un événement au titre prétentieux "Face à l'islamophobie et à l'injustice : résister avec foi et intelligence", qui visait à maquiller ses crimes, et à soutenir son travail de prosélytisme en faveur de l'Islam politique. Aujourd'hui, #FEMEN n'a pas laissé cela se produire.Nos activistes ont interrompu le discours de Tariq Ramadan, le rappelant à ses responsabilités. "Face aux violeurs et aux intégristes, FEMEN résiste" se sont exclamées haut et fort nos militantes, avant de prendre d'assaut la scène et de s'adresser au public en scandant "Écoutez les victimes, pas les violeurs". Le petit-fils du fondateur des Frères musulmans d'Égypte, Tariq Ramadan, a été accusé de viol en 2009, par Christelle, une femme handicapée, puis en 2012, par Henda Ayari, une militante des droits des femmes. Le dossier contre Ramadan s'est encore étoffé cette année, lorsqu'une femme d'une cinquantaine d'années a affirmé qu'il l'avait violée, avec un membre de son personnel, alors qu’elle était allée l'interviewer dans un hôtel à Lyon. Les autorités suisses enquêtent actuellement sur lui suite à une plainte pour viol de l'une de ses anciennes étudiantes.Malgré sa soi-disant morale religieuse, Tariq Ramadan est un violeur, un homme qui a maltraité physiquement et moralement plusieurs femmes : "C'était autre chose qu'un viol physique, c'est allé au-delà… il y a eu un viol moral", a déclaré l'une des victimes dans son témoignage à l'AFP. La mission de FEMEN est de ne jamais laisser les agresseurs sexuels se déresponsabiliser de leurs crimes, malgré leur statut, malgré leur renommée et malgré leur moralité religieuse présumée. Nous ne laisserons pas #TariqRamadan en paix, tant qu'il ne sera pas traduit en justice. FEMEN a dénoncé sa dangerosité et son idéologie, l'islam politique, à de nombreuses reprises par le passé.Aujourd'hui, c'est un femmage que nous rendons à toutes ses victimes. Tariq Ramadan ne peut plus couvrir ses crimes avec l'Islam ou Allah. Aujourd'hui, ses camarades islamistes fanatiques ne peuvent plus protéger un violeur en série. Les femmes sont à ses trousses.#FEMEN est à ses trousses. ÉCOUTEZ LES VICTIMES, PAS LES VIOLEURS !———————————————————BEHIND EVERY #WOMAN SURVIVOR, THERE IS A TRIBE OF OTHER WOMEN WHO HAVE HER BACK.Today, #FEMEN raised up against the serial #sexualaggressor #TariqRamadan, in support and honor of the victims, who’ve spoke out about abuses they have experienced from him.After the detention by the French authorities for numerous charges on sexual assaults, currently being released on bail, today Tariq Ramadan appeared in public to preach political Islam in one of the Parisian suburbs, Saint-Germain-Les-Corbeile.An event with a pretentious title “Facing islamophobia and injustice: resisting with faith and intelligence”, was meant to ignore the crimes of Tariq Ramadan and highlight again his service to the doctrine of political Islam.FEMEN did not let this happen, however.#Sextremists interrupted the speech of Tariq Ramadan, bringing him back to responsibility. “Facing rapists and fanatics, FEMEN resists” exclaimed loudly the activists, before storming the stage and addressing themselves to the audience with “Listen to the survivors, not to the aggressors”.The grandson of the founder of Egypt’s #MuslimBrotherhood, Tariq Ramadan was accused in France to #rape in 2009 and in 2012.The case against Ramadan was expanded earlier this year, a woman in her 50s claimed he raped her when she went to interview him.Authorities in Switzerland are also investigating him after receiving a rape complaint.Covering up with his religious morals, the rapist Tariq Ramadan abused numerous #women physically and morally.FEMEN’s mission is not to let sexual aggressors run away from responsibility for their crimes against women, despite their status, fame and presumed religious morality.Today, we also echo the testimonies of survivors who’ve experienced the crimes of this men on themselves.Tariq Ramadan can no longer cover up his crimes with #Islam or #Allah.Today, neither his fellow Islamist fanatics can protect the serial #rapist Tariq Ramadan from being held accountable.Women are after him.FEMEN is after him.LISTEN TO THE #SURVIVORS, NOT THE #RAPISTS!#sexualassault #metoo #rapeculture #justice #feminism #timesup #womensrights

Publiée par FEMEN sur Vendredi 29 novembre 2019

Aujourd’hui, FEMEN s’élève contre Tariq Ramadan, agresseur sexuel en série et célèbre islamologue, pour soutenir toutes les femmes qui ont eu le courage de le dénoncer.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Après avoir été détenu par les autorités françaises, suite à de multiples accusations de viol et d’agression, actuellement libéré sous caution, Tariq Ramadan est apparu aujourd’hui, en public, pour prêcher l’islam politique, à Saint-Germain-Les-Corbeille en banlieue parisienne.

Un événement au titre prétentieux « Face à l’islamophobie et à l’injustice : résister avec foi et intelligence », qui visait à maquiller ses crimes, et à soutenir son travail de prosélytisme en faveur de l’Islam politique.
Aujourd’hui, #FEMEN n’a pas laissé cela se produire.

Nos activistes ont interrompu le discours de Tariq Ramadan, le rappelant à ses responsabilités.

« Face aux violeurs et aux intégristes, FEMEN résiste » se sont exclamées haut et fort nos militantes, avant de prendre d’assaut la scène et de s’adresser au public en scandant « Écoutez les victimes, pas les violeurs ».

Le petit-fils du fondateur des Frères musulmans d’Égypte, Tariq Ramadan, a été accusé de viol en 2009, par Christelle, une femme handicapée, puis en 2012, par Henda Ayari, une militante des droits des femmes.

Le dossier contre Ramadan s’est encore étoffé cette année, lorsqu’une femme d’une cinquantaine d’années a affirmé qu’il l’avait violée, avec un membre de son personnel, alors qu’elle était allée l’interviewer dans un hôtel à Lyon.

Les autorités suisses enquêtent actuellement sur lui suite à une plainte pour viol de l’une de ses anciennes étudiantes.

Malgré sa soi-disant morale religieuse, Tariq Ramadan est un violeur, un homme qui a maltraité physiquement et moralement plusieurs femmes :

« C’était autre chose qu’un viol physique, c’est allé au-delà… il y a eu un viol moral », a déclaré l’une des victimes dans son témoignage à l’AFP.

La mission de FEMEN est de ne jamais laisser les agresseurs sexuels se déresponsabiliser de leurs crimes, malgré leur statut, malgré leur renommée et malgré leur moralité religieuse présumée.

Nous ne laisserons pas #TariqRamadan en paix, tant qu’il ne sera pas traduit en justice.

FEMEN a dénoncé sa dangerosité et son idéologie, l’islam politique, à de nombreuses reprises par le passé.

Aujourd’hui, c’est un femmage que nous rendons à toutes ses victimes.
Tariq Ramadan ne peut plus couvrir ses crimes avec l’Islam ou Allah.

Aujourd’hui, ses camarades islamistes fanatiques ne peuvent plus protéger un violeur en série.

Les femmes sont à ses trousses.

#FEMEN est à ses trousses.

ÉCOUTEZ LES VICTIMES, PAS LES VIOLEURS !

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz