Publié par Christian Larnet le 3 décembre 2019

Ernst Julius Günther Röhm était un officier militaire allemand et un des premiers membres du parti nazi.

En tant que l’un des membres du Parti ouvrier allemand, il était un ami proche et un allié précoce d’Adolf Hitler, et l’un des cofondateurs du Sturmabteilung, les SA, la milice du Parti nazi, dont il fut le commandant.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Roehm faisait partie de la faction la plus socialiste du Parti nazi.

Il était évidemment antisémite, comme la plupart des personnalités nazies de premier plan de l’époque, et comme les Antifas, qui ne s’intéressent à la défense des Palestiniens que lorsque les Israéliens peuvent être mis en cause.

Légère différence avec les Antifas cependant, Roehl était un socialiste qui n’aimait pas les communistes.

Sa qualité la plus remarquable était sa capacité à organiser les « chemises brunes » ou Sturmabteilung (SA) qui agissaient comme “exécuteurs » du parti, assuraient la sécurité des manifestations et rassemblements, et l’organisation paramilitaire pour les Nazis.

Les activités de base de Rohem étaient principalement des combats de rue contre des opposants politiques (comme les Antifas) ; l’intimidation, l’insulte et le harcèlement (comme les Sleeping Giants).

Roehm était donc un Sleeping Giant Antifa de son temps, en raison des méthodes qu’il employait, notamment sa foi en l’imposition de ses idées par la force, et la diabolisation de ses opposants.

Il n’était pas inhabituel pour les partis politiques allemands de l’époque d’avoir un groupe paramilitaire associé :

  • Le KPD avait le Rotfrontkämpferbund ou Ligue des combattants du front rouge,
  • le SPD avait le Reichsbanner,
  • le DNVP le Stahlhelm.
  • Les Nazis avaient les SA.

De nos jours, l’extrême gauche a les Antifas et les Sleeping Giants, le Front national avait le GUD. Rien ne change.

Roehm fit des SA l’une des premières organisations paramilitaires politiques de son temps, et contribua à faire prendre de l’importance politique aux nazis.

Son organisation a placé les Nazis dans une position prédominante pour remplacer l’application des lois locales, une fois que les nazis gagnèrent assez de pouvoir au Reichstag.

C’est le même objectif politique que visent les Antifas, assistés pour la partie diabolisation et intimidations, par les Sleeping Giants.

Si l’on peut établir sans trop se tromper que les idéologues de ces deux groupes anonymes, Antifa et Sleeping Giants, ont analysé et transposé au monde contemporain, les uns sur les réseaux sociaux, les autres dans la rue, les méthodes de harcèlement des SA contre leurs opposants politiques, il n’est pas interdit de penser qu’ils ont les mêmes objectifs que les chemises brunes : la prise du pouvoir et la dictature.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

18
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz