Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 décembre 2019

Cette semaine, l’ex calamiteux Secrétaire d’Etat du président Obama a lancé une coalition pour lutter contre le climat. Le nom de guerre : World War Zéro.

C’est le plus grand défi que rencontre l’humanité depuis Adolf Hitler expliquent ces clowns le plus sérieusement du monde.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Leur solution ? Confier tous les pouvoirs à la gauche.

Le seul moyen de lutter, expliquent les partisans de cette lutte totale, c’est de donner à la gauche le contrôle total de l’économie, du pays, de votre existence et votre mode de vie.

La question, cependant, est de savoir si les peuples sont prêts à remettre leur destin entre les mains de ceux qui savent mieux qu’eux ce qui est bon pour eux. Enfin… quand je dis « la question », je veux parler des systèmes démocratiques ou la question a le droit d’être posée, pas ceux où le gouvernement fait exactement l’inverse de ce que lui demande le peuple, une fois les promesses électorales abandonnées.

Et il se trouve que sondage après sondage, malgré le matraquage médiatique, malgré la censure totale des scientifiques dissidents – ils vont jusqu’à nier l’existence de scientifiques dissidents et ils ont obtenu de Facebook qu’il retire un article de Dreuz où nous avons mentionné une liste de scientifiques qui doutent du réchauffement anthropique – une majorité des citoyens doute de la réalité de cette histoire drôle et tragique à la fois, ridicule et dangereuse, offensive et totalitaire, que l’homme est responsable d’un réchauffement de la Terre dont aucun être humain n’est d’ailleurs le témoin.

Il faut dire que les deux plus grands pollueurs du monde sont la Chine et l’Inde.

Et si nous sommes entrés dans une « Guerre mondiale » contre le réchauffement, ces experts et savants devraient être en guerre totale contre ces deux pays.

Au lieu de cela, ils font du mieux qu’ils peuvent pour leur apporter toutes les bonnes excuses du monde – (ils ont même osé dire, sans sourciller et presque simultanément, que la Chine est une superpuissance qui tient tête à l’Amérique, mais que c’est aussi un pays en voie de développement à qui il ne faut pas réclamer d’effort industriel pour dépolluer). La France, dont les présidents ne sont pas à un ridicule près, a d’ailleurs décidé, lors des Accords de Paris sur le climat, que la Chine et l’Inde ont le droit de continuer à polluer pendant les 10 ans qui viennent, et qu’ils sont même autorisés à polluer encore plus.

C’est contre les pays qui polluent le moins, des pays comme l’Amérique et la France, voire même le nord de l’Europe, que John Kerry a déclenché sa guerre totale.

Et nous sommes supposés faire, en dociles moutons de Panurge, comme les journalistes qui ne savent plus réfléchir par eux-mêmes, et applaudir l’initiative.

Va comprendre Cassandre…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

21
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz