Quantcast
Publié par Gaia - Dreuz le 6 décembre 2019

Source : Ripostelaique

Nous avons, avec certitude, gagné la bataille contre l’islam totalitaire, mais pas sur son emprise économique, sa puissance financière, sa domination sur les esprits des dirigeants politiques !

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Nous n’avons pas gagné le combat politique car il se joue actuellement entre des forces d’inertie comme ceux des Français lambda, lobotomisés par quarante ans de décervelage télévisuel, de discours humanistes, droits-de-l’hommistes lénifiants, et les citoyens conscients des enjeux !

Aujourd’hui, nous voyons sur la scène politique des partis musulmans qui se réclament du programme des Frères musulmans ! La femme mineure, protégée, infantilisée, voilée, et in fine recluse dans le domaine de la famille ! Sois belle chez toi et tais-toi, sois vierge jusqu’à ton mariage, ouvre tes jambes à ton mari, fais des gosses, et ferme ta gueule sinon… t’en prends une, voire deux !  Mais attention, il ne faut lui briser les os ! Trop gentil !

Depuis l’invasion de l’Afghanistan par l’Armée rouge, en 1979, le monde est ébranlé par le terrorisme djihadiste. En quarante ans, les attentats islamistes se sont multipliés, atteignant jusqu’au cœur des pays occidentaux, New York, Madrid, Londres, Paris, mais aussi Moscou, etc. Installant des sentiments de peur et de méfiance, par la violence aveugle et sa répétition, le terrorisme islamiste alimente ou renforce les demandes d’autoritarisme et de fermeture que l’on voit monter en puissance dans les démocraties. (Source)

Pour un peu, ce serait de notre faute, les demandes d’autoritarisme et de fermeture ! Nous avons donc gagné la bataille des idées, mais nous pouvons encore perdre la bataille politique et territoriale !

Pour ceux qui aiment se pencher sur le passé, cette lumière qui éclaire notre avenir, et qui savent accepter les leçons du passé, les seules batailles gagnées sur l’islam sont celles qui se sont déroulées sur les champs de batailles en Espagne contre l’envahisseur arabo-berbère, et dans le Caucase contre l’Empire ottoman ! 

Aujourd’hui encore, on nous bassine sur les chaînes islamo-collabos de Radio-France, sur le soi-disant « islam des Lumières » d’Al Andalus ! Pas un mot sur le redoutable esclavage, rien sur la dhimmitude, ce racisme déclaré qui faisait du musulman un être supérieur par essence, devant le chrétien ou le juif ! Les signes (marquages) sur les vêtements, l’interdiction de construire une église, une synagogue, de monter un cheval, l’obligation de descendre du trottoir face à un musulman, de ne pas le regarder de face, dans les yeux, de montrer des signes d’une croyance autre que l’islam en public, de payer un impôt et d’être humilié en public, etc. Les nazis n’avaient rien inventé, pas plus l’étoile jaune que l’humiliation et la mort en masse ! 

Je me demande ce que feraient nos journalistes, nos directeurs d’antennes bien-pensants, s’ils avaient à subir de tels outrages ? Sans doute se convertiraient-ils rapidement !

Que nous dit Fondapol.org sur les dégâts de l’islam depuis 1979 ?

À titre d’illustration, nous pouvons établir qu’entre 1979 et 2019, au moins 33 769 attentats islamistes ont eu lieu dans le monde. Ils ont provoqué la mort d’au moins 167 096 personnes.

Nous pouvons dire aussi que les attentats islamistes représentent 18,8 % de la totalité des attentats commis dans le monde, mais qu’ils sont responsables de 39,1 % des vies perdues à cause du terrorisme ; ou encore, qu’au cours des années étudiées, on note une intensification de cette violence et que la période la plus meurtrière est la plus récente : à partir de 2013, selon nous, l’islamisme est devenu la cause principale (63,4 %) des morts par terrorisme dans le monde.

Nous identifions et quantifions les modes opératoires, les cibles. La vision du phénomène s’améliore, l’image devient plus claire. Nous montrons ainsi que la plus grande partie des victimes du terrorisme islamiste sont des musulmans (91,2 %).

En résumé, sur 167 096 morts, il y a 14 405 morts non musulmans, donc chrétiens, juifs, hindous, bouddhistes, dont chez nous en France, plus de 250 morts. Ne comptons pas les blessés à vie, les traumatisés, les familles en douleur. L’islam, c’est ça ! Un système totalitaire qui ne recule pas devant les assassinats, y compris de ceux qu’il est pourtant interdit de tuer dans la doctrine musulmane des origines ! Un musulman ne peut pas tuer un autre musulman !

Il existe plusieurs façons de lutter contre l’islam !

Il y a celui qui veut en découdre et affirme qu’il faut rejeter l’ennemi hors de France ! C’est de facto une guerre civile !

D’autres moyens existent !

Pour les immigrés non naturalisés : faire pression sur les pays pour qu’ils reprennent leurs concitoyens radicalisés, les délinquants, les condamnés pour viols, vols, assassinats s’assurer de leurs retours effectifs !

Pour les bi-nationaux, condamnés :  retrait de la nationalité française, les déchoir de leurs droits civiques et familiaux ! Devenus simples immigrés, ils se retrouvent dans le 1er cas, celle du moindre faux pas ! 

Travailler avec les gouvernements pour favoriser les visas consulaires ! Le cas du Mali est un exemple emblématique ! On constate que des Français meurent au Mali, et que des Maliens refusent de partir se battre pour leur pays ! Idem dans d’autres pays africains où le courage s’appelle fuyons !

Organiser la remigration : permettre un retour aux pays d’origine pour ceux qui sont étrangers, et souhaitent repartir avec une aide à la création ! C’est ce qui se fait actuellement !

En fait, deux écoles islamophobes et patriotes énumèrent leurs thèmes ! Les durs qui refusent de négocier quoi que ce soit et n’envisagent qu’une seule possibilité : le départ, la remigration simple comme l’Europe l’a connue au sujet des Allemands, nés dans d’autres pays que l’Allemagne, et qui furent obligés de partir en laissant leurs maisons, leurs terres, et dont beaucoup ont péri (femmes, vieillards, enfants) dans l’indifférence des alliés vainqueurs de la guerre contre l’Allemagne hitlérienne (France, Angleterre, Russie, USA) !

N’oublions pas les juifs, qui avant-guerre, furent dépossédés de tous leurs biens, mis dans le Saint Louis, et qui, faute de pays d’accueil, (Cuba refusa de les prendre) revinrent en Allemagne, où les juifs restants furent mis dans des camps d’extermination ! 

Notons aussi que les USA, peu avant, avaient emprisonné dans des camps tous ceux qui ressemblaient à des Japonais durant la guerre du Pacifique ! 

On peut dire que les Pieds noirs subirent aussi une sorte de remigration ! La valise ou le cercueil ! Les auteurs des massacres étaient des Arabes ! Ils en profitèrent pour assassiner les harkis et leurs familles ! 

Donc, la remigration n’est pas une nouveauté ! Elle n’a rien d’exceptionnel et peut s’envisager parfaitement !

Il y a ceux qui veulent faire un distinguo entre ceux dits musulmans modérés (sic), et les musulmans radicalisés ! 

Pour ma part, je n’ai toujours pas compris la différence entre un musulman modéré d’accord avec la Sourate 9 verset 29, et le radicalisé comprenant qu’il faut tuer les mécréants !

De même entre le musulman acceptant la parole de Dieu affirmant qu’il faut battre sa femme Sourate 4 verset 34, et le radicalisé qui la frappe au nom d’Allah ! 

J’ai fini par comprendre que l’éternel « pacifiste » refuse de s’aliéner la bien-pensance au pouvoir ! Car en France, et c’est le début du propos, si nous avons gagné la bataille des idées, nous ne sommes pas sûrs, par la lâcheté des politiciens, la vénalité de ceux qui trouvent leurs comptes en passant du côté de chez les princes du Qatar et d’ailleurs, de gagner celle de la politique !

Quand des tombes juives sont dégueulassées, Castaner parle de sévérité contre les actes antisémites et trouve le moyen de parler des musulmans avant même les chrétiens ! Ce sont les actes antichrétiens qui sont actuellement majoritaires dans ce pays ! 

Les municipales seront un bon enseignement et devront nous dire si beaucoup de municipalités vont tomber dans les bras des islamistes de tous poils ! Qu’ils se disent modérés ou non !

Pour moi, c’est comme si dans les années trente, on s’était posé la question sur le degré de radicalisation des nazis ! Il est vrai qu’à cette époque, la gauche déjà, préférait être un nazi allemand vivant, qu’un Français mort (Giono)

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz