Publié par Dreuz Info le 11 décembre 2019

Real Clear Politics, un site non partisan qui effectue la moyenne des innombrables sondages, prouve que l’approbation de Trump est supérieure à celle de l’ancien président Obama au même moment de leurs présidences.

Écoutez bien : le jour même où les médias dérangés et les démocrates déments arrêtent deux prétendues raisons pour destituer Trump, sa cote moyenne d’approbation est plus élevée que celle d’Obama au même jour de son premier mandat (échoué) de président.

À ce jour, Trump bénéficie d’un taux d’approbation moyen de 45%. Ce même jour, durant sa présidence (ratée), Obama n’obtenait en moyenne que 43,5% d’approbation.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Pour mesurer l’ampleur du fiasco des massmédias, considérez bien ce qui suit.

Nous entrons dans la quatrième année d’un djihad médiatique contre Trump, une campagne de haine comme jamais dans l’histoire moderne. Littéralement, des milliards et des milliards et des milliards de dollars sont dépensés dans tous les coins par les médias de l’establishment pour détruire un homme, cet homme : Trump. Ils ont prétendu qu’il avait dit «Gens très bien» pour des fascistes : faux ; qu’il était de mèche avec les Russes : fumisterie ; que le juge Brett Kavanaugh qu’il nommait était un violeur : canular ; que les Kurdes sont exterminés : mystification ; et – j’en oublie une centaine d’autres – nous avons maintenant la risible farce de sa mise en accusation.

À comparer avec Barry Obama, cet homme pour lequel ces mêmes médias ont dépensé des milliards et des milliards et des milliards de dollars pour le protéger et assurer le public de sa magnifique magnificence, de son ultra compétence et de sa sainte sainteté.

Après tout cela, après toute cette propagande, après tous ces efforts et tout cet argent, non pas un seul sondage mais la moyenne de tous les sondages dit que Trump est plus populaire. Et qui plus est : quand le Parti démocrate et les médias orchestrent rien moins que sa destitution !

Depuis six semaines les médias et les démocrates truquent un frauduleux procès en destitution afin que Trump paraisse aussi effroyable qu’il est humainement possible. Dans leur effort pour le salir, en faire un traître et un voleur, ils ont privé le président du droit à une procédure régulière, tandis qu’eux-mêmes, ces « démocrates », tenaient des audiences secrètes dans un sous-sol du Capitole pour divulguer de manière sélective des mensonges à des médias disposés à les propager.

Voilà donc tous ces médias qui mentent pour fabriquer la haine de Trump, et tous ces médias qui mentent pour fabriquer une adoration révérencieuse d’Obama – mais Trump est plus populaire !

Je vous le dis, le paysage médiatique a radicalement changé.

Au cours des 15 dernières années passées à gagner ma vie sur un site en ligne, j’ai vu l’attitude du peuple américain envers les médias passer de la suspicion à la méfiance, de la méfiance au mépris, et du mépris à la colère. Mais maintenant nous atteignons ce qui est le plus dangereux pour ces médias : l’indifférence totale.

Les gens ne font tout simplement plus attention aux médias. Les gens s’en moquent. Tout le monde sait que les médias sont partisans et corrompus, tout le monde sait que les médias mentent, et comme nous sommes tous fatigués de les critiquer dans le vain espoir de les voir changer – fatigués de nous battre inutilement contre un mal qui ne changera jamais – tout notre pays a mis toute cette institution sur IGNORE.

Les médias n’ont presque plus de pouvoir. Leur zèle partisan et leur arrogance sans fond ont dilapidé la bonne volonté du peuple américain.

Quant à leur autorité morale, ne me faites pas rire !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Patrick Vallois pour Dreuz.info.

Source : John Nolte pour Breitbart

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz