Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 décembre 2019

Le président Trump prévoit de signer ce mercredi un décret exécutif ciblant l’antisémitisme sur les campus universitaires.

Il menace de retenir l’argent fédéral des établissements d’enseignement qui ne parviennent pas à combattre la discrimination, ont déclaré mardi trois responsables administratifs.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

L’ordre exécutif, pour une question d’efficacité juridique, interprète le judaïsme dans son appellation traditionnelle de nation, la nation juive, pour déclencher la loi fédérale pénalisant les collèges et les universités considérés comme se dérobant à leur responsabilité de favoriser un climat ouvert pour les étudiants venant des minorités.

En vertu du titre VI de la Loi sur les droits civils de 1964, le ministère peut refuser de financer tout collège ou programme d’enseignement qui « établit une discrimination fondée sur la race, la couleur ou l’origine nationale. »

La religion n’était pas été incluse dans les catégories protégées, de sorte que l’ordre exécutif du président Trump y apporte remède. Il aura pour effet de faire sien l’argument selon lequel les Juifs sont un peuple ou une race ayant une origine nationale collective au Moyen-Orient, comme les Américains d’origine italienne ou polonaise.

Définir les Juifs comme une nation ou un peuple n’est pas discutable. En fait, c’est une notion reconnue depuis plus d’un millénaire. On en trouve des signes dans des livres très anciens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz