Quantcast
Publié par Magali Marc le 13 décembre 2019

En dépit de ses gaffes, de sa sénilité (il oublie fréquemment dans quel État il se trouve), et de l’affaire ukrainienne, l’ancien vice-président Joe Biden reste favori dans la primaire démocrate américaine. Selon la moyenne établie par RealClearPolitics, il obtient 28% des voix, loin devant le sénateur indépendant Bernie Sanders (16%), la sénatrice progressiste Elizabeth Warren (14%) et le jeune maire Pete Buttigieg (11%). Il a même obtenu le soutien de l’ex-chef de la diplomatie américaine et ancien candidat à la présidentielle John Kerry.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit la chronique de Kurt Schlichter, parue sur le site de Townhall, le 12 décembre.

********************

Joe Biden ? Sérieusement ?

Le narratif de l’Establishment démocrate concernant Joe Biden est, c’est le moins qu’on puisse dire, de la foutaise. En fait, Joe Le Pervers est tout ce que les gauchistes accusent Donald Trump d’être – bizarre, vulgaire, débile, corrompu, incompétent et tout à fait inapte à être président.

Mais l’Effrayant VéPé est tellement plus que ça.

Le mois dernier, ce type pas du tout sénile, pas du tout bizarre a accumulé un comportement étrange qui ferait ombrage à Crispin Glover (un acteur qui a joué des personnages excentriques dans les années 80).

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Passons en revue ses bizarreries….

La confrontation qu’il a prétendu avoir avec Corn Pop (un gangster) c’est du passé.

La dernière divagation de Biden (semblable au récit délirant de Grandpa Simpson concernant un oignon sur sa ceinture) était une histoire à propos de petits enfants qui frottaient ses poils de jambe au bord d’une piscine ou quelque chose du genre – c’était tellement bizarre que je n’en donne même pas le lien. Il n’y a pas d’explication à donner, c’était du délire.

Puis, pour la seule raison que j’imagine (il avait envie d’un en-cas), il s’est mis à ronger les doigts de sa femme en public et devant la caméra.Comme les gens le font habituellement quand ils ont faim. Ne me demandez pas à quoi il pensait en faisant cela …

« Hé, il y a beaucoup d’appareils photo et de caméras qui tournent… Bon sang, j’ai un peu faim… oh chic, un index! Miam! »

Je suis seulement surpris qu’il n’ait pas sorti un sachet de ketchup.

Mais le plus beau, c’est que lorsqu’un type lui a fait remarquer que P’tit PipeàCrack, le fils loser de Biden, est l’exemple parfait de la corruption, Joe Saintd’Esprit a commencé à le traiter de gros tas menteur et à le défier dans un concours de pompes.

Étrange.

Et pourtant c’est lui le candidat toujours en tête pour la nomination démocrate.

Et puis il y a le truc des femmes qu’il tâtonne. Il le fait encore de temps en temps, bien que les médias fassent de leur mieux pour réduire la couverture médiatique de sa lubricité.

Croyez-vous qu’il y ait la moindre chance qu’il n’ait pas, à un moment donné, un horrible incident avec une femme à la Maison-Blanche, comme par exemple, prendre la reine dans ses bras pour un câlin, ou entrer dans la salle de presse vêtu d’une robe de chambre ouverte avec ses parties bien visibles, sans même s’en rendre compte ?

Et soyons charitables. Personne n’a jamais traité Joe Biden de génie. Sauf peut-être pour plaisanter. Le fait est qu’il a cerveau de 40 watts dans un monde de 100 watts. Les haineux disent que Trump est stupide, mais il ne l’est manifestement pas.

Le problème de Trump, c’est que, parce que notre élite ordurière le déteste, elle a tendance à lui attribuer toutes les caractéristiques négatives possibles, qu’elles soient pertinentes ou non.

Trump est rusé, malin et il a un sens aiguisé de la stratégie. Vous ne l’aimez peut-être pas, mais cela ne change rien au fait qu’à lui seul, contre toute la force de l’élite et de ses valets médiatiques, il a prévalu et continue de prévaloir.

Si Trump, qui a réussi à comprendre que ce serait une bonne idée de faire campagne dans le Wisconsin, est stupide, qu’est-ce que cela fait de Felonia Milhous von Pantsuit (NdT: surnom moqueur d’Hillary Clinton) et des perdants qui la soutiennent ?

Personne ne peut sérieusement prétendre que Joe Biden est intelligent, et personne ne le fait.

Ils vous traiteront volontiers de «raciste», et recommenceront à se plaindre de Trump. Mais personne n’est porté à comparer l’ancien VÉPÉ à Stephen Hawking.

Ils ne font que tenter de dissimuler sa stupéfiante stupidité, espérant peut-être que celui qu’il choisira pour être son VÉPÉ lui donnera une balle en caoutchouc avec laquelle il pourra jouer enfermé dans un placard du Bureau Ovale quand il sera temps de faire acte de vraie présidence.

Il est une des créatures totalement corrompues du marécage washingtonien, et voici la pire partie de sa corruption manifeste – il ne se rend même pas compte qu’il est corrompu, même s’il n’en profite pas lui-même, en tout cas pour permettre à son fils de profiter de sa position.

Il pense que c’est parfait pour son fils Hoover de faire du fric partout dans le monde. C’est normal, non ? Cela fait partie de l’ensemble des avantages de faire partie de l’élite gauchiste. Et tous ces gens qui se disputent et discutent à propos du test de paternité – la question d’un sac à merde qui s’enrichit mais refuse de payer une pension alimentaire à la mère est totalement hors de propos. Comment osent-ils ? COMMENT OSEZ-ILS !

Comprenez que Biden ne voit rien de mal à cela. Rien du tout.

Cela signifie qu’il y en aura beaucoup d’autres événements de ce genre.
Le Department of Justice inutile sous Trump ne le poursuivra jamais pour un pot de vin évident. Croyez-vous qu’un DoJ, ravi d’avoir un compagnon de route à la Maison-Blanche, va éradiquer la malfaisance commerciale de Biden ? Vraiment? Alors, je vous présente Chet, ma licorne.

SlowJoe est totalement incompétent. C’est lui qui pensait qu’on devait laisser Ben Laden en liberté.

Comme l’a dit Robert Gates, aucunement supporter de Trump, « Je pense qu’il s’est trompé sur presque toutes les grandes questions de politique étrangère et de sécurité nationale au cours des quatre dernières décennies ».

C’est lui qui veut vous enlever votre médecin, encore une fois, et vous imposer une autre brillante idée de réforme des soins de santé, encore une – tout conçu pour dévisser la dernière grande réforme des soins de santé que les Démocrates ont adoptée, qu’il a louangée comme « une [juron] affaire très importante».

Il veut obéir à cette assommante adolescente suédoise et sacrifier à l’autel de l’étrange culte du climat.

Il veut nommer des Hawaïens et des Franciscains chanteurs de Jazz à tous les postes de juges.

Il veut augmenter les impôts, ouvrir les frontières, vous faire payer pour les changements de sexe des étrangers illégaux et déclencher une guerre civile en retirant les armes aux gens qui ne commettent pas de meurtres.

Quand vous pensez à une présence calme, posée et sage qui guide la nation, vous ne pensez pas à Joe Biden, même si c’est ce qu’il vous faut pour mettre fin au cauchemar de la présidence de Trump – vous savez, le nombre record d’emplois et l’absence de nouvelles guerres stupides.

Vous voyez en Biden un nouvel Obama ou une autre Mme C’estMonTour D’M’CasserlaGueule, mais en plus bête et en plus susceptible.

Tout récemment, la campagne de M. Biden a fait passer une annonce alléguant que les étrangers se moquaient de Donald Trump. Y a-t-il un seul Démocrate qui se range du côté de l’Amérique dans un conflit avec des étrangers malveillants ?

Quoi qu’il en soit, ces foies jaunes européens avaient de quoi pleurnicher – Donald Trump les a obligé à payer leur part de l’OTAN.

Bien sûr, cela aussi prendra fin si Joe prend le pouvoir. Nous reviendrons au statu quo, c’est-à-dire au statut de nous faire arnaquer au profit des élites globalistes de ce monde.

En gros, nous nous débarrasserons de la paix et la prospérité que Trump a apportées et nous reviendrons à la normale, quand les gens comme nous se font arnaquer par l’élite ordurière.

Trump a des antécédents de succès, et les Démocrates le détestent. Joe a des antécédents d’échec, de corruption et de répulsion. Alors, on sait pourquoi les Démocrates l’adorent.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Source : Townhall

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz