Publié par Eber Haddad le 14 décembre 2019

L’UE s’est transformée en Union Soviétique.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Des bureaucrates sans face et sans mandat électoral y ont pris le pouvoir au mépris des souverainetés, mais surtout des identités nationales. Sans l’UE, l’Europe ne serait pas en guerre, elle n’a aucune raisons pour cela.

Elle constitue un gros ensemble économique et peut représenter une troisième force mondiale, mais pas au détriment des différences profondes entre les peuples et les siècles d’histoire qui les ont formés. On ne raye pas cela d’un trait de plume.

L’Union européenne pour être viable, durable et puissante, doit être totalement repensée sur des bases non hégémoniques, selon le principe d’une fédération ou une confédération et pas d’un état multinational où on tente de rayer artificiellement les différences.

C’est cela, la cause du Brexit.

Quand on voit les difficultés à exister de pays comme la Belgique, la Tchécoslovaquie, aujourd’hui disparue et pourtant composée de peuples très proches, de la Yougoslavie, etc… on comprend mieux que les peuples ont une identité et qu’ils entendent la garder, de gré ou de force.

Une fédération, ou une confédération européenne, où l’hégémonie des grands pays, particulièrement l’Allemagne, cesserait d’exister au profit d’une construction à la manière suisse ou américaine, serait bénéfique aux Européens et au monde entier et deviendrait une réelle puissance.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eber Haddad

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz