Publié par Christian Larnet le 14 décembre 2019

L’antisémitisme d’extrême droite est-il toujours la plus grande menace pour les Juifs, ou ces derniers ne parviennent pas à adapter leur logiciel aux nouveaux dangers?

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Caroline Glick fait une observation validée par le récent échec électorale de Corbyn en Angleterre, le silence des médias suite aux récents propos de Jean-Luc Mélenchon en France, et ceux d’Ilhan Omar et de Linda Sarsour à Washington :

« …. s’il est vrai qu’à ce jour, l’antisémitisme suprémaciste blanc a été la forme la plus meurtrière d’antisémitisme en Amérique [NDLR Alors qu’en France, le plus meurtrier est l’antisémitisme islamique], d’un point de vue politique et social, il représente un danger moindre pour la vie juive en Amérique que les trois autres formes actives d’antisémitisme dans ce pays : Antisémitisme progressiste/socialiste, antisémitisme islamiste et antisémitisme noir.

Ces formes de haine des Juifs représentent une plus grande menace pour la vie juive en Amérique que l’antisémitisme nationaliste blanc pour deux raisons.

• Premièrement, alors que les tenants de la suprématie blanche sont des orphelins politiques, sans parti politique prêt à les accepter, les antisémites progressistes, islamistes et noirs sont profondément ancrés dans la gauche politique. Au cours des 15 dernières années, ils sont devenus des acteurs puissants au sein du Parti démocrate, capables de plier le parti à leur volonté.

• La deuxième raison pour laquelle ils représentent un plus grand danger pour la vie juive en Amérique que les nationalistes blancs est que, bien que les socialistes, les islamistes et les antisémites noirs ne coopèrent pas avec les antisémites suprémacistes blancs, ils sont tout à fait disposés à travailler ensemble pour atteindre leurs objectifs communs.

Ils se couvrent l’un l’autre – comme Sanders et De Blasio couvrent les antisémites noirs à Brooklyn. Ils se soutiennent mutuellement, car les deux hommes embrassent l’antisémite islamiste Linda Sarsour. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

13
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz