Quantcast
Publié par Christian Larnet le 16 décembre 2019

Le destin des chrétiens de Bethlehem n’est pas spécifique. C’est le destin de tous les chrétiens du Moyen-Orient sur les terres islamiques.

De quoi s’agit-il ? C’est l’histoire du lieu de naissance de Jésus, et le site de la première célébration de Noël. On peut encore y aller aujourd’hui. On peut aller là où se trouvait la crèche de l’enfant Jésus.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Marie et Joseph ont changé le monde entier. Et quand vous pensez à Bethléem, vous pensez au christianisme.

En 1950, Bethléem était chrétienne à 90 %, donc il y a seulement 70 ans. Aujourd’hui, c’est moins de 10% de chrétiens. Certains disent même moins de 1%, si vous parlez aux gens sur place.

Systématiquement, avec le temps, les chrétiens ont été chassés du lieu de naissance de Jésus, le fondement du christianisme, et c’est en grande partie à cause des politiques de l’Autorité palestinienne.

Les musulmans sont responsables de l’habitation, l’Autorité palestinienne est aux commandes, et ils ont lentement et systématiquement rendu plus difficile aux chrétiens de pratiquer ouvertement leur culte, d’y faire des affaires, et donc ils sont partis car ils étaient persécutés.

En raison des différents accords qui existaient entre le gouvernement israélien et les Palestiniens, c’est l’Autorité palestinienne qui contrôle Bethléem, pas Israël.

Si Israël contrôlait la ville, les chrétiens seraient libres d’y pratiquer leur religion et d’y vivre.

Au lieu de cela, c’est l’Autorité palestinienne, ce qui signifie qu’aucun Juif ne peut s’y rendre – un Juif ne peut même pas aller à Bethléem aujourd’hui s’il est israélien. Et bien sûr, vous vous souvenez, Jésus, Marie et Joseph étaient tous juifs.

Et cela est maintenant contesté.

Il y a un nouveau courant énorme de désinformation qui dit que Jésus était un Palestinien, car là-bas, ils rendent toutes les religions politiques.

Ainsi, les histoires de la Bible, l’histoire de la naissance de Jésus, se jouent encore aujourd’hui en Israël.

Si vous êtes chrétien, et que vous vous souciez de l’histoire de la naissance de Jésus, cette histoire est toujours très controversée aujourd’hui.

Un mur physique. Qu’est-ce que cela représente ?

Il y a un mur à Bethléem, qui n’est qu’à 8 km de Jérusalem. Ils sont très proches, mais ils sont séparés par un mur, à cause de l’intifada et du soulèvement qui s’est produit il y a des décennies, où des Palestiniens, des terroristes islamiques, ont explosé dans les rues de Jérusalem et en Israël.

Le seul remède à cela, en fin de compte, était d’ériger une barrière de sécurité, un mur, qui empêchait les terroristes de passer depuis les zones contrôlées par les Palestiniens pour se rendre en Israël.

Aujourd’hui, le mur est très contesté parce que les Palestiniens disent « il nous empêche de vivre une vie libre et normale. Nous ne pouvons pas nous gouverner nous-mêmes, les Israéliens contrôlent nos vies. »

Les Israéliens répondent : »hey, si nous pouvions détruire le mur, nous le ferions, mais nous ne pouvons pas vous faire confiance. L’histoire nous a montré que lorsque les Palestiniens prennent le contrôle, le terrorisme augmente, le Hamas s’installe et les Juifs sont persécutés, et aussi les chrétiens, dans le cas présent »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz