Quantcast
Publié par Hélène Keller-Lind le 19 décembre 2019

Dans un communiqué laconique du 18 novembre 2019 le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, félicitait « l’Agence de sécurité israélienne, Tsahal et l’unité spéciale anti-terroriste de la police israélienne d’avoir appréhendé les terroristes qui ont assassiné Rina Shnerb et ont blessé son père et son frère. Israël atteint ainsi tous ceux qui cherchent à détruire nos vies et continuera à la faire. »

https://www.gov.il/en/departments/news/spoke_terror181219

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Âgée de 17 ans, cette jeune fille de Lod, ville au centre d’Israël, avait été tuée en août dernier au cours d’un attentat terroriste, lors d’une sortie en famille pour aller voir une source située près de l’implantation de Dolev, en  Samarie

Des séries d’arrestations dans les trois mois qui ont suivi cet attentat sanglant

Depuis cet attentat plusieurs terroristes appartenant au Front Populaire de libération de la Palestine – FPLP, organisation marxiste, reconnue comme terroriste par une trentaine de pays dont les États-Unis, l’Europe, le Canada et Israël, ayant perpétré la tuerie de Munich antre autres attentats sanglants, membre de l’OLP- ont été arrêtés dans la région de Ramallah au cours d’opérations successives. Le dirigeant de la cellule terroriste ayant commis cet attentat, Samer Mina Salim Arbid, soupçonné d’avoir fabriqué la bombe utilisée pour tuer cette jeune fille, était arrêté le 25 septembre. Blessé au cours de son arrestation il a été transféré et soigné à l’hôpital Hadassah, puis renvoyé en prison début novembre, alors que la maison d’un autre terroriste membre de cette cellule était détruite.

On sait, en effet, qu’Israël a pour politique de détruire la maison des assassins pour essayer de dissuader ceux qui seraient tentés de rejoindre les rangs des terroristes. Une politique parfaitement connue qui doit sans doute décourager une partie des Palestiniens ayant des penchants criminels, attirés par la double promesse de leurs dirigeants : un salaire confortable à vie pour ceux qui survivent, indexé cyniquement à la gravité de leurs actes. Des sommes qui seront versées à leur famille s’ils sont tués au cours des actions terroristes menées, ce qui ferait alors d’eux des « shahids » – martyrs pour Allah-. C’est là qu’intervient la seconde promesse des dirigeants palestiniens : mourir en martyr garantissant, selon eux, l’entrée au Paradis, avec un certain nombre de membres de leur famille. Paradis où tout ce qui est interdit aux croyants musulmans sur terre est non seulement licite, mais disponible en abondance. Sans oublier ce bonus des 72 vierges…

Le 18 novembre 2019, comme l’annonçait Benyamin Netanyahu, ce sont 50 membres d’un réseau de cellules du FPLP, dans la région de Ramallah en Samarie qui ont été appréhendés dans la foulée des enquêtes menées par les services de sécurité, de l’unité anti-terroriste de la police israéliens et de Tsahal. Soit moins de trois mois après l’assassinat de Rina Shnerb. Interpellations qui ont permis de préciser de quelle manière l’attentat près de Dolev avait été méthodiquement planifié, dans cet endroit dont la beauté attire des visiteurs israéliens et où la source porte désormais le nom de Danny, un jeune Israélien de 25 ans qui y avait été tué par un tir à bout portant en juin 2015. https://jewishstandard.timesofisrael.com/israels-most-beautiful-spring-by-drone/

Un réseau terroriste du FPLP bien implanté ayant perpétré aussi nombre d’attaques diverses, la plupart à l’arme à feu, commises contre un bus et des véhicules, et qui était en train de planifier pour un avenir proche d’autres attentats de grande envergure. Un important arsenal a également été découvert. Avec des fusils d’assaut tels le M 16, des armes de poing, des silencieux, des munitions, mais aussi du matériel pour la fabrication de bombes, tel qu’engrais, ou radios pour faire exploser les bombes à distance – ce qui a été le cas dans l’attentat ayant tué la jeune fille-.

Parmi les terroristes arrêtés, 5 au moins, appartiennent à des ONG dites humanitaires financées par l’Europe…

Dès la publication des noms de ceux qui ont été appréhendés,  NGO Monitor, ONG qui surveille les ONG palestiniennes, leurs financements, leurs activités, leurs liens éventuels  avec des mouvements terroristes, notait dans un Tweet que 5, au moins, des noms publiés sont ceux de membres d’ONG dites humanitaires les employant ou les ayant employés et qui sont financées par des pays européens. Un problème dont, est-il précisé, les gouvernements donateurs sont prévenus depuis des années https://twitter.com/NGOmonitor/status/1207266374814437377.

Ainsi, Samer Arbid, arrêté et détenu plusieurs fois, a été comptable pendant des années pour l’ONG Addamer, affiliée au FPLP, qui dispense des aides et conseils aux terroristes emprisonnés par Israël https://www.ngo-monitor.org/ngos/addameer/, puis jusqu’à son arrestation il a travaillé pour une autre ONG, l’Union des Comités du travail agricole, également très proche du FPLP https://www.ngo-monitor.org/ngos/union_of_agricultural_work_committees_uawc_/.

Ces deux ONG, dîtes humanitaires, bien qu’affiliées à un mouvement terroriste, sont ou ont été financées, pour la première, par une Fondation allemande, l’Irlande, le Danemark, la Suède, les Pays-Bas, la Norvège, le gouvernement basque, des municipalités espagnoles comme Barcelone, le Japon ou l’UNICEF. Pour la seconde, les bailleurs de fonds directs sont ou ont été l’AFD pour la France, le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas ou un organisme espagnol. Avec des financements indirects d’Oxfam, Espagne ou de Médecins du Monde, France. On trouvera tous les détails et les montants, ainsi que pour un autre terroriste arrêté en octobre 2019, ici : https://www.ngo-monitor.org/ngo-officials-alleged-terror-activities-arrests-and-affiliations/

Des terroristes en costume…

Il en va de même pour tous les terroristes affiliés à ce mouvement ou à d’autres du même acabit…Des pays européens co-financent donc, on le voit, des ONG affiliées à une organisation reconnue comme terroriste par l’Europe en 2002…

On signalera la publication édifiante d’un rapport israélien établissant les liens profonds entre FPLP, Hamas et un réseau de treize ONG dans le monde promouvant la campagne anti-israélienne et antisémite BDS, intitulé « terroristes en costume », employés par des ONG pour des postes respectables, mais aussi terroristes avérés https://www.gov.il/en/Departments/General/terrorists_in_suits

Dans cette liste, on trouve, entre autres, Salah Hamouri, petit terroriste franco-palestinien, membre du FPLP, qui fut relâché dans un échange avec Guilad Shalit kidnappé et détenu de longues années par le Hamas, puis employé par Addamer…

Aveuglement de la France

Il y a un an environ, la France décernait justement « le Prix des droits de l’homme de la République » à…un terroriste du FPLP, condamné de multiples fois, Shawan Jabari, ayant troqué la mitraillette pour la direction de l’ONG Al-Haq https://www.ngo-monitor.org/ngos/al_haq/. Prix qui devait être remis par la Garde des Sceaux française, Nicole Belloubet…https://www.lemondejuif.info/2018/12/haine-disrael-la-france-decerne-le-prix-des-droits-de-lhomme-de-la-republique-a-un-sanguinaire-terroriste-palestinien-du-fplp/…Prix remis conjointement à B’Tselem, ONG israélienne qui partage les opinions de l’ONG palestinienne. Ce qui avait provoqué l’indignation de Gerald Steinbeg, directeur d’ONG Monitor https://www.ngo-monitor.org/ et du député français pour la 8e circonscription des Français établis hors de France, Meyer Habib. C’est grâce à eux que la ministre de la Justice ne se déconsidéra pas en renonçant à participer à la remise du Prix qui eût pourtant lieu…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hélène Keller-Lind pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz