Quantcast
Publié par Christian Larnet le 23 décembre 2019

Le grand nombre de migrants qui arrivent inonde la Grèce.

L’immigration continue d’exercer une pression immense sur les infrastructures grecques, aussi la France, qui pense qu’elle n’arrivera pas à survivre sans migrants, a annoncé qu’elle accepterait 400 demandeurs d’asile en provenance de ce pays méditerranéen en proie à des conflits.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’ambassadeur de France à Athènes, Patrick Maisonnave, a également déclaré que la France aiderait la Grèce à renvoyer un grand nombre de migrants dont les demandes d’asile ont été rejetées, rapporte le journal grec Ekathimerini, alors que tous les rapports semblent confirmer que les illégaux sont marginalement renvoyés depuis la France dans leurs pays.

« J’ai transmis aux autorités grecques une lettre du ministre français de l’Intérieur Christophe Castaner, dans laquelle il propose une véritable collaboration entre les deux pays en matière de migration et d’asile », a déclaré Maisonnave à l’agence de presse Athènes-Macédoine.

Les Français vont aimer ça : « une véritable collaboration en matière de migration et d’asile ». Les Français, en effet, ont encore quelques restes de leurs racines et de leur culture à auto-détruire.

« Dans les prochains mois, la France accueillera 400 personnes qui sont entrées sur le territoire grec. Nous voulons aider concrètement la Grèce à faire face à l’augmentation des flux migratoires de ces derniers mois. Pour les personnes dont la demande d’asile a été rejetée, nous allons effectuer, en coopération avec la Grèce et Frontex, des vols collectifs vers leur pays d’origine », a ajouté M. Maisonnave.

La situation dans les îles grecques de la mer Egée est devenue si grave que les autorités locales ont prévu de protester contre l’afflux incessant de migrants vers les installations déjà surpeuplées des îles grecques. Les chiffres officiels ont révélé que plus de 1 000 nouveaux migrants sont arrivés sur les îles la semaine dernière.

Rien que cette année, près de 22 000 migrants ont débarqué en Grèce, ce qui représente le nombre le plus élevé d’arrivées de migrants depuis le point culminant de la crise des migrants en 2015-2016, lorsque plus d’un million de migrants sont arrivés en Europe, principalement en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz