Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 décembre 2019

Tard dimanche soir, l’agence de presse officielle syrienne SANA a rapporté que « les défenses aériennes de l’armée ont intercepté des missiles hostiles provenant des terres occupées », ajoutant que « l’une des cibles hostiles est tombée dans la région d’Aqraba ».

La région d’Aqraba se trouve dans la campagne de Damas. Elle a déjà été attaquée par Israël en août, pour contrecarrer l’attaque de drones explosifs que l’Iran avait prévu de lancer depuis cette région contre Israël.

Israël intensifie ses attaques contre l’Iran en Syrie, et prouve une nouvelle fois que les troupes iraniennes ne sont pas en sécurité en Syrie, après la destruction récente d’un quartier général de l’IRGC, Le corps des Gardiens de la révolution islamique.

Selon le journal libanais al-Akhbar, qui est affilié au Hezbollah, l’attaque dans la région de Damas n’a fait aucun mort et a été attribuée à Israël ; seuls des dommages ont été causés aux installations, des entrepôts de munitions militaires dans la zone de Sayyidah Zaynab, dans le sud de Damas.

Selon le même rapport, l’attaque a été menée en deux vagues, la première comprenant quatre missiles lancés au large des côtes libanaises en direction de l’espace aérien syrien ; la deuxième vague de missiles provenant du plateau du Golan (que SANA appelle « terres occupées »).

  • L’Observatoire syrien des droits de l’homme a signalé qu’il y avait eu au moins trois explosions à Damas et dans sa banlieue. En outre, l’Observatoire a indiqué que les missiles israéliens visaient des cibles appartenant au régime syrien et aux milices iraniennes à Damas. Aucun blessé n’a été signalé lors de l’attaque.
  • Une personnalité alliée au régime Assad a déclaré à Reuters que l’attaque a été menée à l’aide de quatre missiles de croisière qui ont apparemment été lancés depuis la zone côtière et ont traversé le territoire aérien du Liban en direction de la Syrie.
  • Plus tôt dans la journée, des sorties aériennes israéliennes ont été filmées au Sud-Liban. Les réseaux sociaux libanais ont publié des vidéos d’avions israéliens lançant des missiles depuis le Liban vers leurs cibles en Syrie.
  • SANA a également signalé dimanche soir qu’une unité de l’armée arabe syrienne avait abattu un drone transportant des explosifs qui avait été déployé par des terroristes dans la zone de Tal al-Dara et de la ferme al-Hamra, dans la campagne de Salamiyah, située à 33 km au sud-est de Hama et à 45 km au nord-est de Homs. Des systèmes antiaériens syriens ont été utilisés pour déjouer l’attaque, que les médias affiliés au régime ont attribuée aux rebelles syriens.
  • Le correspondant de Fox News, Trey Yingst, a rapporté dimanche soir que des explosions ont également été entendues dans la ville de Homs, dans l’ouest de la Syrie, qui abrite également une base liée à l’Iran.

Le mois dernier, les Forces de défense israéliennes (FDI) ont déclaré avoir effectué des « frappes à grande échelle » sur des cibles en Syrie appartenant aux forces iraniennes et au régime syrien, en réponse à quatre roquettes lancées sur le plateau du Golan le mois dernier. Les cibles incluaient des lanceurs de missiles, des entrepôts d’armes, des centres de commandement et des bases.

Toujours en novembre, Israël a tué un haut commandant du Jihad islamique palestinien, un groupe soutenu par l’Iran dans la bande de Gaza, déclenchant ainsi deux jours de combats intenses.

La semaine dernière, le ministre de la Défense Naftali Bennett a déclaré « Plus l’Iran essaie de construire sur le sol syrien, plus il s’enfoncera dans les sables syriens. »

Israël n’a ni confirmé, ni nié, ni fait aucun commentaire sur les frappes de dimanche soir. Israël ne commente jamais les rapports des médias étrangers sur les frappes aériennes attribuées à l’État juif.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz