Quantcast
Publié par Magali Marc le 8 janvier 2020

Le journaliste du site Rebel Media, David Menzies, a été menacé d’arrestation par la police de Toronto tandis qu’il faisait un reportage sur une veillée tenue par des sympathisants du régime iranien qui pleuraient la mort de Qassem Soleimani. La police de Toronto lui a fait comprendre que le fait de qualifier Soleimani de « terroriste » dans ce contexte constitue une menace au maintien de la paix !

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Christine Douglas-Williams, du site Jihad Watch, paru le 7 janvier.

****************

La police de Toronto menace d’arrestation un journaliste qui a qualifié Soleimani de « terroriste »

Si vous regardez la vidéo(*), vous noterez que la responsabilité du maintien de la paix incombe au journaliste David Menzies parce qu’il a qualifié Qassem Soleimani de «terroriste».

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

M. Menzies assistait à une veillée à Toronto, où des Iraniens loyaux au régime iranien ont pleuré la mort de Qassem Soleimani et ont défendu et fait la promotion de la République islamique d’Iran – les activités terroristes mondiales et tout le reste.

Ils ont qualifié les États-Unis de pays «terroriste».

Cette vigile est une parfaite illustration de la façon dont la migration massive et non désirée a amené au Canada des musulmans occidentaux qui encouragent ouvertement la terreur djihadiste sur la place publique.
Ce qui n’aide pas M. Menzies, c’est le fait que la critique de tout ce qui est lié à l’islam est taboue au Canada, grâce au gouvernement Trudeau.

Le Parlement canadien compte dans ses rangs un député iranien, Majid Jowhari, qui a toujours défendu les intérêts de son pays d’origine et qui est maintenant accusé d’avoir des liens avec le régime iranien et de recevoir des paiements de ce dernier.

On peut se demander pourquoi bon nombre de ces voyous pro-régime, se faisant passer pour des citoyens respectables, vivent ailleurs qu’en Iran, en tout cas pas dans un autre État islamique aligné sur leur haine viscérale des intérêts occidentaux. Mais bien sûr, les suprématistes islamiques cherchent toujours à infiltrer et à subjuguer les pays non musulmans.

En respectant la loi du pays et la constitution canadienne, ce sont les participants à la vigile qui auraient dû être renvoyés par la police, pour assurer le maintien de la paix, et non David Menzies pour avoir posé des questions, comme devraient le faire tout vrai journaliste.

Les policiers de première ligne devraient aborder cette question avec leurs supérieurs. Dans d’autres pays, la police a subi de graves conséquences du fait de l’incapacité à assurer la primauté du droit. En voici quelques exemples :

  • 1. Quelques quartiers de Bruxelles ressemblent désormais à des zones «de guerre» en raison de l’immigration massive de musulmans, dans un contexte de non-respect de l’État de droit. Les conditions sont si mauvaises que la police a été obligée d’escorter les pompiers pendant les célébrations du Nouvel An.
  • 2. La grande majorité des policiers suédois veulent quitter leur emploi en raison des niveaux élevés de violence, y compris les attaques à la grenade, dus à l’immigration musulmane massive.
  • 3. Un officier de police de Londres a déclaré que la police avait perdu le contrôle des rues à cause des crimes au couteau et des attaques à l’acide, attribués aux gangs musulmans.

Les politiciens et la police manquent à leurs devoirs de protection du public et de garantie de l’État de droit dans de nombreux pays occidentaux.

La vigile pro-Iran/Soleimani à Toronto a fait la promotion du régime iranien et de ses mandataires djihadistes, de sorte qu’il ne s’agissait pas d’une vigile pacifique au départ. Dans ce scénario, la police a protégé les intérêts de l’un des pires promoteurs du terrorisme dans le monde, ce qui est un comble.

La vigile était une parodie de démocratie et une incitation à la violence.

L’Occident va se se détériorer de plus en plus et sera bientôt aussi sûr et prospère que le Moyen-Orient et l’Afrique si les citoyens ne défendent pas leurs droits constitutionnels.

Pourtant, des gouvernements mondialistes sont encore élus dans beaucoup trop de pays, même en Suède, où un professeur de sciences politiques a averti que la migration massive de musulmans pourrait défaire la « société de bien-être démocratique » du pays, ce qu’elle a presque déjà réussi à faire.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Nota Bene : Il est à noter que des dizaines de manifestants se sont aussi rassemblés à Toronto pour célébrer la mort de Soleimani, brandissant le drapeau iranien et des pancartes, dont certaines disaient : «1.500 manifestants tués lors du soulèvement national du peuple iranien dans différentes provinces d’Iran» et «En solidarité avec les prisonniers politiques et le soulèvement du peuple iranien pour un changement de régime ».

Sources :

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz