Quantcast
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 janvier 2020

Cette usine iranienne de drapeaux gagne son argent grâce à l’antisémitisme et à la haine de l’Occident.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des centaines de milliers de drapeaux américains, britanniques et israéliens sont fabriqués dans cette usine moderne pour une seule fonction : être ensuite brûlés lors de manifestations !

Le best seller : l’étoile de David avec les mots « mort à Israël » en persan :

L’usine de fabrication Diba Parcham Hasses est située dans la ville de Khomeini, à quatre heures de route au sud de Téhéran.

42 employés y produisent 1,5 million de mètres carrés de drapeaux chaque année.

« Les gens les brûlent ou marchent dessus parce que nous avons des problèmes économiques à cause des sanctions », explique le propriétaire de l’usine.

Nous ne sommes pas responsables de la façon dont les gens les utilisent et j’espère que l’amitié, la paix et l’amour pour toutes les nations seront préservés, malgré toute utilisation de ces drapeaux.”

C’est une excellent année pour cette usine qui fabrique encore les drapeaux américains à la main. Comme les tensions avec les Etats-Unis se sont intensifiées ces dernières semaines, les ventes de drapeaux sont en plein boom.

Détruits immédiatement après leur achat lors des rassemblements de colère (imposées par le dictateur, l’usine tourne à plein régime pour fabriquer des centaines de milliers de drapeaux.

Mais tous les drapeaux fabriqués à l’usine ne sont pas destinés à être brûlés. Les drapeaux de l’Iran et de l’organisation terroriste Hezbollah y sont également confectionnés, et ils sont utilisés pour être accrochés dans les maisons ou pour les rassemblements qui soutiennent le gouvernement… pour l’instant.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz