Publié par Gaia - Dreuz le 23 janvier 2020

Source : Rtl

Le ministère de l’Intérieur a validé la demande de l’ancien président du Front national (devenu Rassemblement national), Jean-Marie Le Pen, d’être remboursé d’un prêt à sa fille sur l’aide annuelle versée au parti politique.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

ean-Marie Le Pen va être remboursé d’un prêt à sa fille grâce à l’aide annuelle versée au Rassemblement national. Le ministère de l’Intérieur a validé cette demande de l’ancien président du Front national. L’aide publique au RN doit lui être octroyée en février-mars.

« La demande a été validée par le ministère fin novembre », a-t-on précisé dans l’entourage de cofondateur du FN, confirmant une information du site d’information Mediapart.

Le micro-parti Cotelec de M. Le Pen avait prêté 6 millions d’euros à Marine Le Pen pour la présidentielle de 2017. Mais sa fille lui devait encore 4,2 millions d’euros.

Il a donc été convenu entre le père et la fille début 2019 que Marine Le Pen signe une cession de créance pour que soient soustraits, de l’aide publique à son parti (d’environ 5,5 millions d’euros), ces 4,2 millions d’euros restants. Il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour le parti d’extrême droite, déjà très endetté et menacé par d’autres créances.

Le co-fondateur du FN avait ensuite introduit la cession de créance auprès du ministère de l’Intérieur, qui octroie les aides publiques aux partis.

Le JDD avait rapporté en juillet que la signature de Marine Le Pen avait été obtenue « de haute lutte« , ce qu’avait démenti l’entourage de Jean-Marie Le Pen, brouillé politiquement avec sa fille depuis son éviction du parti en 2015.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz