Quantcast
Publié par Gaia - Dreuz le 27 janvier 2020

Source : Msn

L’entourage du président congolais Félix Tshisekedi a séjourné dans deux hôtels à Arosa pendant le WEF. Mais ils sont partis sans payer la facture des hôtels.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Deux hôteliers d’Arosa font de sévères reproches à l’ambassade de la République démocratique du Congo à Berne. Marco Bühler, de l’hôtel Chamanna Bed & Breakfast, et Hansjörg Oliveira da Cruz, de l’hôtel Bellevue, ont tous deux entre les mains des factures impayées alors que s’est achevé le World Economic Forum de Davos. Les délégués du président congolais Félix Tshisekedi ont séjourné dans leur hôtel pendant le WEF et sont ensuite partis sans payer la note d’hôtel.

Selon un reportage paru dans «Blick», les délégués ont réservé vingt chambres pour vingt personnes pour deux nuits à l’hôtel Chamanna. «Ils sont arrivés en limousine, portant des montres Rolex, des diamants et des sacs Louis Vuitton», explique l’hôtelier Marco Bühler. Lorsque les Suisses ont voulu débiter 6868 francs de l’une des cartes de crédit, cela n’a pas fonctionné car la carte n’était pas valide.

Grosse colère

Ce n’était pas le seul problème : l’entourage n’a remarqué qu’après leur arrivée à Arosa qu’ils devraient faire une heure et demie de route pour se rendre au WEF à Davos. Les délégués se sont alors mis en colère. Et lorsqu’on leur a dit qu’ils devraient payer eux-mêmes leurs nuitées, une vive dispute a éclaté entre les membres de la délégation congolaise. «Ils ont rassemblé leur argent», raconte le patron de l’établissement. Au final, ils ont réussi à rassembler environ 2900 francs.

Non loin de là, le gérant de l’hôtel Bellevue a vécu une situation similaire. Un certain Elias T. avait réservé dix chambres pour cinq nuits au nom de la même délégation. Lorsque Oliveira da Cruz a facturé 7300 francs, une dispute a également éclaté. «Ils étaient très méchants. L’un d’entre eux a même volé une couverture», se plaint le réceptionniste. Finalement, les délégués ont mis 1200 dollars sur la table. Bien loin du compte dû.

Plainte déposée

Les montants en suspens, pas loin de 10’000 francs, n’ont toujours pas été réglés à ce jour. Au poste de police d’Arosa, Marco Bühler a porté plainte pour escroquerie contre Joseph A., l’homme par qui la chambre a été réservée. «Je pense que c’est un sale tour de se comporter et de faire des affaires comme ça. Ça envoie un mauvais message», regrette-t-il.

Oliveira da Cruz n’a pas encore déposé de plainte. Il veut envoyer le montant de la facture impayée par recommandé à l’ambassade congolaise à Berne. Selon Blick, l’ambassade n’a pas encore commenté l’incident

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz