Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 janvier 2020

Récapitulatif des événements qui viennent de se produire en Iran.

Environ 1500 manifestants anti-Khamenei et anti-gouvernement ont été massacrés lors des dernières démonstrations.

Soleimani a lancé une attaque contre l’ambassade des Etats-Unis à Bagdad.

Soleimani, le plus grand terroriste vivant, a été tué.

Un avion ukrainien s’est écrasé au décollage à l’aéroport de Téhéran avec 180 personnes à bord.

Un tremblement de terre magnitude 4,9 sur l’échelle de Richter, et un autre de 4,5 a frappé le sud-ouest du pays, à 10 km de la ville de Borazjan, près d’une centrale nucléaire.

Plus de 56 personnes ont trouvé la mort, 200 ont été blessées lors des hommages rendus à Soleimani dans sa ville natale de Kerman. La cause du vent de panique qui a provoqué le drame n’est pas claire. L’accident a maintenant retardé les services funéraires de Soleimani.

En 1989, le cortège funéraire pour l’ayatollah Khomeini avait été interrompu lorsque sa dépouille à moitié nue est tombée d’un cercueil ouvert en direct à la télévision d’État. Les gens avaient bloqué le passage d’un camion transportant le leader et avaient déchiré son linceul funéraire, faisant tomber son corps à terre.

Ce matin, les Iraniens pro-démocratiques aux Etats-Unis disent que la mort de Soleimani pourrait ouvrir une fenêtre aux dissidents contre un gouvernement déjà affaibli.

Mais ce matin, l’Iran a tiré des missiles balistiques sur deux bases américaines en Irak, recherchant la provocation avec les Etats-Unis malgré les menaces de riposte promises par le secrétaire d’Etat Mike Pompeo.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

13
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz