Publié par Christian Larnet le 12 janvier 2020

Toutes les manifestations suprémacistes de l'islam (Allah Akbar veut dire "le Dieu de l'islam est le plus grand"), n'arrivent pas jusqu'à vos oreilles.

Si cette rubrique retient votre attention, je tenterai de la tenir régulièrement, au moins une fois par semaine. Le nombre de lecteurs me donnera la réponse.

  • Arizona : à Glendale, un homme récemment libéré de prison est de nouveau derrière les barreaux après avoir menacé une famille de Glendale et la police en hurlant : "Allahu Akbar".
  • Grande-Bretagne, Cambridgeshire : l'attaque d'un agent de prison par deux détenus portant de fausses ceintures suicide et criant Allah Akbar est traitée comme une attaque terroriste, a déclaré la police. il y a 5 blessés dont 1 grave.
  • Allemagne : Berlin, la police a tué par balle un homme de 37 ans qui a tenté de les attaquer avec un couteau en criant Allah Akbar, a rapporté l'agence de presse allemande DPA.
  • France : La police a remis en liberté la femme du terroriste de VilleJuif qui a juré de devenir un «martyr» et avait hurlé «Allah Akbar» à plusieurs reprises lors de l’attaque.
  • Perpignan : Un terroriste de 32 ans, recherché depuis le 31 décembre, a été interpellé à Perpignan. En prison, il avait crié "Allah Akbar" et assurait prier tous les jours.
  • A Metz, la police française a tiré sur un homme au couteau qui criait "Allahu akbar".
  • Dans le Thalys qui va d'Amsterdam à Paris, la panique a éclaté quand un voyageur a tenté d'attaquer quelqu'un et a crié plusieurs fois "Allahu Akbar". Les autres voyageurs se sont enfuis dans d'autres compartiments dans la panique et ont averti la police. Le suspect a été arrêté à la gare centrale de Rotterdam.
  • Allemagne : dans le quartier Kronberg de Schönberg, un groupe composé d'une douzaine de jeunes d'environ 16 ans à l'allure méditerranéenne a blessé un conducteur de 21 ans. Comme ils bloquaient la route, le jeune homme de 21 ans a klaxonné ce qui a provoqué une réaction agressive immédiate des jeunes qui ont hurlé Allah Akbar en le frappant.
  • Italie : Un citoyen non-européen - dont la nationalité n'est pas encore connue - a commencé à hurler aux urgences de l'hôpital Ruggi de Salerne. L'homme, malgré la tentative de le calmer par les agents sanitaires, a continué à crier, se dirigeant vers les toilettes et répétant la phrase "Allah akbar".

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

22
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz