Publié par Christian Larnet le 2 février 2020

Pour les musulmans, le coronavirus qui atteint le monde est une précieuse leçon que l’Islam est le droit chemin.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

On pense que le virus corona se propage à partir des aliments consommés par les habitants de Wuhan. Il provient des chauves-souris consommées par les habitants. Un marché qui vend des animaux sauvages soupçonnés de provoquer l’émergence du virus corona a été fermé par le gouvernement depuis l’épidémie du coronavirus.

Sur les plus grands médias sociaux de Chine a été diffusée la façon dont les Chinois consomment les grenouilles et la soupe de chauve-souris.

Wuhan, une des villes les plus peuplées de Chine, est devenue une ville morte après la propagation du virus. Environ 11 millions de personnes ont été tardivement isolées.

Avec cet incident, les musulmans sont de plus en plus convaincus par la vérité et les miracles des paroles du prophète, qui interdisent à leurs disciples de manger et de consommer les deux animaux.

Beritaislam.org a pris un certain nombre de références sur le site rumaysho.com et également en ligne sur le hadith qui discute de l’interdiction de consommer des chauves-souris et des grenouilles.

Abdullah bin Amru a dit :

« Ne tuez pas les grenouilles, car leurs voix sont fortes. Vous ne tuerez pas non plus les chauves-souris, car lorsque Jérusalem est tombée, il a dit: ‘O Rabb, donne-moi le pouvoir sur la mer afin que je puisse les noyer. « (HR. Al Baihaqi dans Al-Kubraa 9: 318 et Ash-Shughraa 8: 293 no. 3907, et Al-Ma’rifah no. 456. Al Baihaqi dit que ce hadith est un shahih).

Toujours dans le même livre, dans une autre histoire des hadiths, Aisyah mentionne que les chauves-souris à travers ses ailes tentaient d’éteindre le feu lorsque les Maqdis de Jérusalem ont brûlé. Ainsi, on peut conclure que tuer et manger des chauves-souris est illégal. Cela s’applique également aux personnes qui sont « ihram » ou qui ne sont pas à la mosquée.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz