Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 février 2020

La taxe GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple), dernière gaffe de Macron, est annulée.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Fin janvier, en marge du sommet économique de Davos, la France a pris peur, et a suspendu pour 2020 le paiement des acomptes dus au titre de la «taxe sur les revenus numériques» adoptée le 11 juillet 2019 dernier par le parlement.

Le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a tenté de sauver la face en déclaré que la taxe « n’est que différée ».

La réalité est que le président Macron ne fait pas le poids et a peur des attaques frontales du président des États-Unis Donald Trump, qui lors du dernier Forum économique mondial de Davos, a notamment déclaré que ce n’est pas à la France de taxer les entreprises américaines, mais aux Etats-Unis.

Le président américain n’a pas beaucoup apprécié cette taxe venant d’un pays qui accuse les Etats-Unis de déclencher une guerre des tarifs.

Il a menacé de taxer les vins français, les voitures allemandes et le parmesan italien, trois pays qui envisageaient de taxer les entreprises américaines.

Des résistances inattendues

  • Les entreprises concernées ont menacé de se délocaliser totalement et de quitter le sol européen, privant plusieurs pays de leur contribution à l’emploi et à l’économie.
  • Amazon a menacé de répercuter la taxe sur les prix.
  • Les alliés européens de la France n’ont pas montré beaucoup d’enthousiasme pour affronter le président Trump et ont abandonné la France à son sort.
  • La Cour des comptes, en France, a reproché à Macron « d’avancer à l’aveugle », sans stratégie ni vision.

A contrecœur, Macron qui se vantait d’avoir été à l’initiative, se retrouve à devoir attendre la décision de l’OCDE fin 2020 – espérant qu’un président Démocrate soit élu et laisse faire.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz