Quantcast
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 février 2020

Perdue dans le relativisme, noyée dans la politique identitaire et la diversité forcée, la gauche n’a plus de compas moral, plus d’émotions et plus d’empathie – que des poncifs.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Elle a renoncé à son monopole du cœur pour celui du pouvoir. Elle domine les médias, les arts, l’académie, l’édition, les grandes entreprises du net, les experts du climat, et qu’en fait-elle ? Elle sème l’intolérance, la pensée unique et l’interdiction de contredire, le politiquement correct ou l’excommunion, et la présomption de culpabilité.

Jadis combattante, elle est devenue aveugle à l’antisémitisme, au racisme, à l’homophobie, à la haine violente, et même aux attentats terroristes qu’elle voit comme des égarements, lorsqu’ils viennent des minorités visibles.

Pete Buttigieg, le candidat homosexuel en tête de la primaire présidentielle de l’Iowa, répondait aux questions de la journaliste Meghan McCain dans l’émission politique d’ABC News.

Elle pose au progressiste une question sur l’avortement jusqu’au jour de la naissance, récemment voté récemment à New York (1).

Les candidats Démocrates ont tous promis de promouvoir de faire voter une loi autorisant les femmes à avorter jusqu’au jour de la naissance, voire même après la naissance, comme l’avait proposé le gouverneur de Virginie Ralph Northam (2).

Pete Buttigieg, considéré comme un modéré au parti Démocrate, a fait cette réponse sur l’avortement jusqu’au jour de la naissance, voire après, qui pour moi résume le chaos social, le flou moral, la destruction des repères traditionnels que veulent créer les progressistes.

– Vous dites qu’il existe de nombreuses parties de la Bible qui disent que la vie commence quand on respire. Et que même cela (la naissance) peut être interprétée différemment. Dans mon cercle, les gens pro-vie, c’est une déclaration plutôt radicale, car nous pensons que vous faites allusion à un bébé déjà né.

– Je me contente de dire que différentes personnes peuvent interpréter leur vision morale différemment, et les écritures différemment.

– Condamnez-vous l’infanticide ?

– Je ne sais pas quoi leur dire, moralement, sur ce qu’ils devraient faire.

– Je viens de vous poser une question sur l’infanticide, … ça devrait être facile de répondre à cette question.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  1. https://www.washingtonpost.com/opinions/what-the-push-for-legal-until-birth-abortion-tells-us-about-the-abortion-debate/2019/02/01/7830bf94-25ac-11e9-90cd-dedb0c92dc17_story.html
  2. https://cnsnews.com/news/article/emily-ward/virginia-governor-describes-how-post-birth-abortion-would-proceed
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz